Bugatti Centodieci :La nouvelle bête de bugatti

Bugatti a pris tout le monde par surprise en présentant une supercar unique en son genre, La Voiture Noire, au prix de 18 millions de dollars, lors du Salon de l’auto de Genève 2019. Nous ne le savions pas encore, mais la société travaillait déjà sur son prochain chef-d’œuvre, et le voici. Il s’agit du modèle Centodieci basé sur le modèle de la Chiron, en édition limitée, qui célèbre le 110e anniversaire de la firme en rendant hommage au EB110 qui tapissait le mur de chaque chambre à coucher pour enfant dans les années 1990. Crumpe l’a visionné en exclusivité avant son dévoilement pour vous apporter ces images.

À juste titre, Centodieci se traduit par cent dix en italien. Bugatti a voulu honorer l’EB110 de construction italienne, l’un de ses modèles les plus obscurs, sans le copier. L’idée n’était pas de faire une réplique de style rétro du style original Mini Hardtop. Achim Anscheidt, le principal designer de la société, a déclaré qu’il souhaitait créer un hommage authentique et doté d’une personnalité propre. La technologie qui a imprégné le studio de design de Bugatti ces dernières années l’a aidé, ainsi que son équipe, à transformer le croquis Centodieci à partir d’un croquis sur un bout de papier ensuite sur une voiture en un temps record. Le même processus aurait pris beaucoup plus de temps et coûté beaucoup plus cher au cours des années 90.

«Nous atteignons un niveau de développement virtuel qui correspond au moins aux outils que nous utilisions auparavant. L’ingénierie en dessous est déjà terminée, nous pouvons donc utiliser des données virtuelles pour voir immédiatement comment les choses bougent ou la limite entre la faisabilité et le développement de la conception. C’est le progrès le plus important en matière de conception automobile », a déclaré M. Anscheidt.

Le résultat final est frappant. Le Centodieci a un design plus anguleux que d’autres membres de la famille Bugatti, comme le Chiron et le Veyron. De minces LED lui donnent un regard numérique, et l’emblème Bugatti est positionné au-dessus de la calandre et non à l’intérieur, comme sur l’EB110. Cinq fentes rondes derrière chaque vitre latérale créent un lien visuel supplémentaire entre les deux voitures. À l’arrière, les concepteurs ont utilisé des éléments d’éclairage tridimensionnels pour reproduire le design de l’arrière de l’EB110.

L’intérieur du Centodieci n’est pas encore terminé.Crumpe a appris qu’elle adopterait la même présentation que la Chiron, mais qu’elle comporterait des éléments de finition et des accents spécifiques au modèle. Là encore, les outils numériques aident l’équipe de stylistes de Bugatti à accélérer le processus de conception. Il est plus facile de créer un intérieur qu’un extérieur, car les passagers seront toujours assis au même endroit. La voiture sera vue sous différents angles, de près et de loin, et elle doit toujours être belle.

Question performance

L’EB110 et la Centodieci sont toutes deux à moteur central et sont équipées de quatre turbocompresseurs, une configuration unique, même dans le segment des hypercars. Mais si l’original était équipé d’un V12 de 3,5 litres, la voiture en hommage est propulsée par une évolution du moteur W16 de 8,0 litres de Chiron, conçu pour offrir une puissance de 1 600 chevaux à 7 000 tr / min. L’augmentation de 100 chevaux permet au Centodieci d’atteindre 62 mi / h d’un arrêt en 2,4 secondes. Gardez l’accélérateur au sol, et le compteur de vitesse affichera 186 mph en 13,1 secondes. Sa vitesse maximale est limitée électroniquement à 236 mph. Ce n’est pas seulement une question de vitesse en ligne droite. Bugatti a promis que le Centodieci serait tout aussi heureux de prendre des virages.

Une édition limitée

Seuls 10 exemplaires de la Centodieci seront construits à la main à Molsheim, en France, où la société est basée. Le prix de chacune d’elles est de 8 millions d’euros (près de 9 millions de dollars) avant que les options entrent en ligne de compte – et vous pouvez parier qu’elles le feront. Les acheteurs pourront travailler directement avec Bugatti pour personnaliser leur voiture. Les livraisons commenceront à la fin de 2021, mais il est trop tard pour en acheter une si vous ne l’avez pas déjà fait. Les collectionneurs ont réclamé la totalité de la production avant que le Centodieci fasse ses débuts publics à Pebble Beach. C’est la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*