‘Avengers: Damage Control’: Nouvelle attraction VR

Avengers: Damage Control

La princesse Shuri m’accueille au sein de l’équipe au moment où je m’adapte à Avengers: Damage Control, la nouvelle expérience de réalité virtuelle MCU d’ILMxLAB. Elle m’envoie, avec le reste de mes coéquipiers, pour mission de mettre fin au méchant – Ultron, un vilain du passé. Juste au moment où nous pensons être battus, le docteur Strange arrive pour nous sauver et il a une mise à jour utile sur le monde depuis que Iron Man a détruit les Infinity Stones (pierres d’infinité).

En fin de compte, presque toute la liste des Avengers est venue à notre aide et ils nous ont tous félicités pour le travail bien fait, tout en écrasant le méchant. Cela ressemble à une sorte de fan-fiction indulgente, que je dis avec le plus grand éloge.

Ian Bowie, directeur de l’expérience VR chez ILMxLAB, m’a confié que l’un des meilleurs aspects de la fabrication de cette histoire était de travailler avec un ‘canon’ déjà établi. Mais contrairement à la pure fan-fiction, techniquement, tous les Avengers: Damage Control existent dans le canon de l’Univers cinématographique Marvel.

“Spiderman porte ici le même costume que celui qu’il va porter à Disneyland”, ajoute le producteur exécutif Dave Bushore. “Nous voulons que les gens relient les points de différentes manières.”

La particularité de Avengers: Damage Control est que la réalité virtuelle dépasse ce que sont les lunettes. Un membre du personnel enthousiaste me dit que lorsque vous vous dirigez vers un mur, vous vous sentez qu’il y a un mur. Au lieu de rester au même endroit, l’expérience vous invite à vous déplacer, à toucher et à interagir avec votre environnement. Tout est fait avec des accessoires et des surfaces, mais les lunettes de protection VR transforment tout en une pièce de tournage.

La partie VR améliore l’expérience de simplement errer dans une pièce remplie d’accessoires. En descendant un escalier en colimaçon dans le sanctuaire du docteur Strange, par exemple, je tend la main vers la poignée de l’escalier et le sens fermement alors que je descends les escaliers. En réalité, mes coéquipiers et moi marchons dans un cercle stagnant.

Doctor Strange

Expérience stationnaire et fonctionnant dans les limites existantes

La plupart de l’expérience est stationnaire et fonctionne dans les limites existantes, plaçant généralement les participants sur un rebord avec une sorte de barrière. De temps en temps nous passons des portes et des portails. À un moment mémorable, Ant-Man nous réduit. Bien que l’expérience repousse les limites autant qu’elle le peut, parfois l’illusion ne tient pas.

Malheureusement cette cette attraction n’est disponible que dans certaines villes des Etats-unis et du Canada.

Veuillez laisser un commentaire si vous souhaiter toutefois une description intégrale de l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*