Conor McGregor fait l’objet d’une deuxième enquête pour agression sexuelle

CRUMPE

Conor McGregor a une autre bataille juridique à mener.

La légende de l’UFC fait l’objet d’une deuxième enquête pour agression sexuelle, selon le New York Times. McGregor aurait agressé sexuellement une femme dans un véhicule garé devant un pub de Dublin la semaine dernière. Les autorités n’ont pas accusé directement McGregor d’un crime et il n’a pas publiquement répondu à l’accusation.

En décembre dernier, McGregor aurait été impliqué dans un autre incident à l’hôtel Beacon à Dublin. Une enquête a conduit à l’arrestation de McGregor en janvier; il a été relâché après avoir été interrogé. Après sa retraite en mars, sa porte-parole, Karen Kessler, a publié une déclaration dans laquelle McGregor a affirmé que sa décision de se retirer de l’octogone n’était pas motivée par ces allégations.

“Cette histoire circule depuis un certain temps et on ne sait pas pourquoi elle est rapportée maintenant”, a déclaré Kessler. “L’hypothèse selon laquelle l’annonce de la retraite de Conor aujourd’hui est liée à cette rumeur est absolument fausse. Si Conor doit se battre à l’avenir, il doit se trouver dans un environnement où les combattants sont respectés pour leur valeur, leur talent, leur travail assidu et leur dévouement au sport. “

Plus tôt ce mois-ci, McGregor a été accusé de voies de fait pour avoir frappé un homme âgé dans un pub de Dublin. S’il est reconnu coupable, il encourt une amende maximale de 1 646 $ et ou six mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*