Tesla Cybertruck pourra atteindre 800 km d’autonomie et commencera à 39 900 $

Credit Youtube: Theverge

Le président de Tesla, Elon Musk, vient de dévoiler le premier camion pick-up électrique de la société, également appelé Cybertruck, lors d’un événement à Los Angeles, en Californie. Le camion sera disponible en trois versions avec respectivement 400 km, 480 km et 800 km. Et cela commencera à 39 900 dollars, a déclaré Musk. Le camion ne sortira pas de la chaîne de montage avant la fin de l’année 2021, mais vous pouvez commander à l’avance à l’adresse tesla.com/cybertruck.

Toujours à l’avant-garde, Musk met le camion à l’épreuve afin de démontrer sa robustesse. Il a demandé à Franz von Holzhausen, le chef du design de Tesla, de frapper plusieurs fois la porte du camion avec un marteau de forge, affirmant qu’il était pratiquement à l’épreuve des balles.Musk montrait un camion gagnant un bras de fer avec une Ford F150 et une course avec un Porsche 911.

Cependant, quand il a essayé de montrer à quel point le verre «blindé» était incassable, les choses ont mal tourné. Une balle en métal lancée par von Holzhausen a brisé les deux vitres du camion. «Nous réglerons le problème par la suite», a plaisanté Musk.

  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck
  • Tesla Cybertruck

Versions

Il existe trois versions du camion disponibles:

  • Propulsion arrière à un seul moteur offrant une autonomie de 400 km, une capacité de remorquage de 7 500 livres et une capacité de 0 à 100 km / h en moins de 6,5 secondes, pour 39 900 $
  • Traction intégrale à deux moteurs avec autonomie de 480 km, capacité de remorquage de 10 000 livres et vitesse de 0 à 100 km / h en moins de 4,5 secondes pour 49 900 $
  • Traction intégrale à trois moteurs avec autonomie de 800 km, capacité de remorquage de 14 000 livres et vitesse de 0 à 100 km / h en moins de 2,9 secondes pour 69 900 $ (bien que cette version ne soit produite que que fin 2022)

Musk a passé une bonne partie de la décennie à explorer l’idée d’une camionnette Tesla. En 2012, il a tweeté qu’il «aimerait faire une Tesla supertruck» avec une «rotation moteur de folie» et une «suspension pneumatique dynamique». En 2013, il a déclaré à Business Insider que l’entreprise envisageait réellement d’en fabriquer un. La camionnette figurait même dans son deuxième «plan directeur» pour Tesla, qu’il avait publié en 2016.

Elon Musk

Musk a continué à jouer avec le public, déclarant en avril 2017 qu’un événement révélateur se produirait dans «18 à 24 mois». En 2018, il a déclaré que le camion avait adopté un modèle de «cyberpunk futuriste, Blade Runner», et qu’il ne se souciait même pas beaucoup si les gens ne l’aimaient pas. Depuis, il a déclaré que la camionnette était son projet préféré parmi ceux sur lesquels travaillait Tesla.

Bien que la camionnette soit de toute évidence un projet principal pour Musk, elle pourrait également être une excellente opportunité pour les affaires de Tesla. Non seulement les ventes de camionnettes sont à la hausse aux États-Unis, mais les camions ont des prix de vente moyens et des marges bénéficiaires élevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*