Dominic Calvert-Lewin donne un départ victorieux à Carlo Ancelotti à Everton

Dominic Calvert-Lewin

Dominic Calvert-Lewin a donné un départ victorieux à Carlo Ancelotti en tant que manager d’Everton avec le jeune attaquant anglais marquant le seul but de l’affrontement de la Premier League anglaise avec Burnley.

La victoire dans la bataille a propulsé Everton à la 13e place dans une table serrée, poursuivant l’amélioration amorcée par le directeur intérimaire Duncan Ferguson après que Marco Silva a été limogé avec le côté dans la zone de relégation.
Le match du Boxing Day à Goodison Park a été court sur l’action de la bouche de but, mais Calvert-Lewin a sorti l’impasse à la 80e minute avec une superbe tête de plongée pour rencontrer un centre de Djibril Sidibe, l’effort allant hors du poteau pour son huitième de la saison.

Ancelotti n’a pas tari d’éloges pour Calvert Lewin, 22 ans, qui a marqué trois fois au cours des cinq derniers matchs.

“C’est un attaquant fantastique à mon avis, fort avec la tête. Où il peut s’améliorer – et où il doit s’améliorer – c’est quand nous avons le ballon: il doit être plus concentré sur le but”, a-t-il déclaré.
“Je pense que l’esprit de l’équipe était bon. C’était un match spécial avec beaucoup de longues balles mais je pense que nous avons bien défendu”, a ajouté l’italien.

Arteta frustré

L’autre nouveau manager de la Premier League devra attendre sa première victoire alors que l’Arsenal de Mikel Arteta a eu lieu 1-1 à Bournemouth pour continuer une course désolée pour les Gunners qui n’a vu les géants du nord de Londres gagner qu’une seule fois en 14 matchs.
Ce sort de forme lugubre a conduit au licenciement d’Unai Emery, avec l’ancien assistant de Manchester City, Arteta, confirmé en tant qu’entraîneur-chef juste avant le match nul 0-0 avec Everton samedi, les deux nouveaux patrons surveillant depuis les tribunes.
Arteta a rappelé l’international allemand Mesut Ozil à son milieu de terrain, mais son équipe a traîné Bournemouth à un but de 34e minute par Dan Gosling au Vitality Stadium.
Arsenal s’est amélioré en seconde période et l’attaquant gabonais prolifique Pierre-Emerick Aubameyang a égalisé juste après la marque de l’heure suite à un mouvement de passe soigné, son 14e de la saison.

L’attaquant gabonais d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, célèbre le score de l’égalisation de son équipe à Bournemouth lors du match nul 1-1.
Bournemouth, à seulement deux points de la zone de relégation, aurait pu marquer le vainqueur contre la fin du jeu, mais le but de Callum Wilson a été exclu pour hors-jeu par VAR.
Arteta était satisfait de l’attitude de son équipe après avoir perdu un but.
“J’ai été très satisfait de certaines des choses que j’ai vues en termes de combat et d’esprit, ce qui est probablement mieux que ce à quoi je m’attendais”, a-t-il déclaré à Sky Sports.
“Il y a des points positifs à prendre et beaucoup de progrès à faire dans d’autres domaines”, a ajouté l’Espagnol.

Chelsea s’effondre à domicile

Ailleurs, la mauvaise forme à domicile de Chelsea s’est poursuivie avec une défaite 2-0 contre Southampton en difficulté, ce qui a laissé le manager Frank Lampard perplexe après l’excellente performance de son équipe lors de la victoire 2-0 à Tottenham Hotspur dimanche.
“Les équipes rendent les choses difficiles ici. Nous ne faisons pas assez d’occasions, nous étions au début de la saison”, a-t-il déclaré à BBC Sport. “On nous pose une question différente à la maison. Pour le moment nous n’y répondons pas. Nous n’arrivons pas à récupérer cette dernière passe.”
Southampton, aux prises avec la relégation, a placé le meilleur buteur Danny Ings sur le banc, mais cela n’a pas été crucial car son remplaçant Michael Obafemi a donné l’avantage aux Saints à la 31e minute.
L’attaquant irlandais de 19 ans a terminé bien dans le coin supérieur et pas plus que le visiteur ne le méritait.

Nathan Redmond de Southampton est levé par le remplaçant Danny Ings après avoir marqué le deuxième but de son équipe lors de la victoire 2-0 le lendemain de Noël à Chelsea.
Chelsea a insisté pour un égaliseur mais les trois points ont été scellés pour les Saints à la 72e minute alors que Nathan Redmond a terminé à bout portant après un excellent coup.
Après quelques défaites châtissantes cette saison, le patron des Saints, Ralph Hasenhuttl, a salué le retour à des temps meilleurs pour son équipe après le triomphe de Stamford Bridge.
“Nous avons rebondi sur notre philosophie, à savoir comment être courageux et comment défendre en équipe”, a-t-il déclaré.
“Il s’agit de faire preuve de plus de responsabilité pour chaque joueur, d’être beaucoup plus engagé et beaucoup plus agressif.”

Tottenham rebondit

Lors du premier coup d’envoi d’un programme de boxe rempli de neuf matchs, Tottenham Hotspur a rebondi de cette défaite à Chelsea pour enregistrer une victoire à domicile 2-1 contre Brighton, une autre équipe désespérée de rester à l’écart de la zone de largage.
L’équipe de Jose Mourinho semblait avoir du mal en première mi-temps, le visiteur semblant le plus dangereux au début de l’action bien que Harry Kane ait semblé avoir mis les Spurs en avant avec une frappe typique uniquement pour qu’il soit exclu par VAR pour une décision de hors-jeu étroite.

Les craintes d’une deuxième défaite consécutive à domicile ont grandi lorsque le défenseur Adam Webster a donné l’avantage aux Seagulls avant la pause, rencontrant un coup franc avec une tête ferme.
Kane est venu à la rescousse avec une belle frappe après la pause, son huitième but du Boxing Day en cinq matchs, pour égaler les Spurs.
Avec une confiance grandissante à domicile, un mouvement commencé par le remplaçant Christian Eriksen s’est terminé avec Dele Alli continuant sa belle forme de buteur depuis que Mourinho s’est chargé de marquer le vainqueur dans une victoire 2-1.
Visitez CNN.com/Sport pour plus de nouvelles, de fonctionnalités et de vidéos
Les trois points ont en quelque sorte effacé les souvenirs amers de la défaite de Chelsea dans un match marqué par un incident raciste présumé et ont amené les Spurs à moins de trois points de Chelsea dans la bataille pour la quatrième place en Ligue des champions.

Le doublé de martial boost Man Utd

Manchester United a également renforcé ses espoirs en Ligue des champions alors que le doublé d’Anthony Martial a contribué à assurer une victoire de 4-1 contre Newcastle United à Old Trafford.
Matty Longstaff a mis Newcastle en tête du match en début de soirée avant que les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer ne se mettent au travail avec vengeance.
Après une défaite décevante à Watford dimanche, United a nivelé l’attaquant français Martial avant que le jeune Mason Greenwood ne donne l’avantage à son équipe 2-1 avec une frappe déviée.
Marcus Rashford a ajouté un troisième but de la tête juste avant la pause, son 11e but EPL de la saison.

Martial a obtenu le quatrième dans la seconde moitié et a presque terminé son tour du chapeau, un effort ultérieur frappant le poteau.
United s’est hissé au septième rang, à quatre points de Chelsea, pour le plus grand plaisir de Solskjaer.
“Aujourd’hui était une bonne journée pour nous, nous l’avons rendu confortable”, a-t-il déclaré.
Dans d’autres matches avant le choc des deux premiers Liverpool et Leicester City, Aston Villa a battu Norwich 1-0 dans un affrontement de relégation, Crystal Palace a battu West Ham 2-1 pour laisser les Hammers en difficulté et Watford a fait match nul 1-1 à Sheffield Unis pour sortir du fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*