Juicy J s’excuse pour son rôle dans la promotion de la consommation de drogues

Juicy J

Au cours des deux dernières années, un certain nombre de rappeurs de haut niveau ont perdu la vie en raison de soupçons de surdose de drogue. Lil Peep en 2017, Mac Miller en 2018 et, plus récemment, Juice WRLD, décédé plus tôt ce mois-ci après avoir prétendument ingéré plusieurs pilules de Percocet dans un aéroport de Chicago.

À la suite des tragédies, un certain nombre de personnalités du hip-hop ont promis de renoncer à leurs habitudes en matière de drogue tandis que d’autres ont critiqué la culture pour glorifier la toxicomanie. Vic Mensa est tombé dans cette dernière catégorie, affirmant que la communauté hip-hop doit assumer la responsabilité des messages pro-drogue dans sa musique.

“Nous devons reconnaître que la merde dont nous parlons influence les enfants. Alors, quand nous poussons constamment un message de maigre et de Percocets et Xans, nous polluons l’esprit des jeunes”, a-t-il déclaré à TMZ. “Nous avons la responsabilité de leur donner de manière réelle. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas parler de votre vie réelle et des choses qui se passent, mais je pense que nous devons commencer à nous tenir mutuellement et à nous rendre compte de nos glorification de la culture de la drogue, à 100%. “

Vendredi, Juicy J a abordé cette question dans un message court mais plein de remords: “Si j’ai inspiré quelqu’un à se droguer, je m’en excuse”, a-t-il tweeté.

Juicy J n’a pas été timide à propos de sa consommation de drogue, qu’il a abordée dans des interviews et de la musique. Dans le morceau de Rae Sremmurd en 2018 “Powerglide”, Juicy J aborde la mort de Lil Peep et admet qu’il doit réduire le Xanax: “R.I.P. Lil Peep, je dois ralentir sur eux Xans”, a-t-il rappé. Dans sa coupe de 2018 “Neighbour” avec Travis Scott, le rappeur de Memphis met en garde les auditeurs contre les dangers des médicaments contre l’anxiété: “Je vais vivre comme Kodak / N *** alors que je continue à mourir, baise Xanax.”

L’artiste de 44 ans a également parlé de sa consommation de drogues à des fins récréatives dans une interview accordée à City Pages en 2014, insistant sur le fait qu’il n’était pas en danger de mourir.

“Je ne me drogue pas constamment et je ne suis pas au strip club tous les jours, non”, a-t-il expliqué. “… Je fume de l’herbe, tu sais ce que je dis, mais je fais les choses de manière responsable. Je ne vais pas faire de surdose de drogue. Je ne suis pas un fou comme ça. Je suis responsable de tout ce que je fais . J’aime vivre, vous savez ce que je dis? Et vous devez être intelligent dans tout ce que vous faites. Vous ne pouvez pas être stupide. Vous buvez trop d’eau que vous pourriez vous tuer. Vous pourriez faire de la DO sur l’eau. C’est vrai. Vous ne vous exagérez jamais. Vous devez être responsable si vous aimez vivre sur cette terre. “

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*