Kim Kardashian appelle à la libération d’un homme détenu, pour une accusation de vol à l’étalage, pour près de 30 ans

Kim Kardashian

Kim Kardashian continue sa croisade pour la réforme de la justice pénale en demandant la libération d’un homme de Pennsylvanie.

Jeudi, le gouverneur de Pennsylvanie, Tom Wolf, a commué la condamnation à perpétuité de David Sheppard. Sheppard a purgé 25 ans de prison pour son rôle dans un vol qualifié en 1992 au cours duquel son complice a tiré et tué un homme. Pourtant, au lieu de vivre sa vie d’homme libre, Sheppard a été arrêté de nouveau à sa libération et envoyé à la prison du comté de Delaware.

Les autorités du comté de Delaware détiennent Sheppard en raison d’un mandat en suspens qui découle d’un incident de vol à l’étalage. Sheppard est accusé d’avoir volé cinq paires de jeans d’une valeur de 324,95 $ dans un magasin en 1992. C’était avant qu’il ne soit condamné à la prison à vie. Et pour aggraver les choses, le magasin a fermé ses portes pendant un certain temps.

Après avoir entendu parler de la situation difficile de Sheppard, Kim K s’est rendue sur Twitter où elle a condamné le bureau du procureur de district pour son “abus abusif du pouvoir de poursuite” et “le gaspillage honteux des ressources publiques”.

*Ce matin, après avoir purgé 25 ans, David Sheppard devait être libéré – à la place, il reste en détention pour une affaire de vol à l’étalage de 30 ans*
*Il s’agit d’un abus de pouvoir de poursuite de la part du parquet et d’un gaspillage honteux de ressources publiques.*

Sheppard doit comparaître devant un juge lundi pour une audience concernant son affaire de vol à l’étalage. Kim espère que le tribunal verra l’erreur à sa manière et que Sheppard pourra retrouver sa famille.

*David Sheppard aurait dû retrouver sa famille, mais il est toujours en détention et doit comparaître lundi devant le tribunal du comté de Delaware.*
*Il est impératif que le juge corrige ce problème lundi afin qu’il puisse retrouver la liberté qu’il mérite à juste titre.*

Le procureur du district du comté de Delaware, Katayoun M. Copeland, a répondu à la réaction grandissante de Kim et d’autres personnes dans une déclaration vendredi. Copeland croit qu’elle donne une voix aux victimes en aidant Sheppard sur cette accusation.

Elle veut maintenant le soumettre à un procès rapide qui, selon elle, a été interrompu par son procès pour meurtre et sa condamnation ultérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*