La FDA approuve un outil de chirurgie en réalité augmentée qui offre aux chirurgiens une «vision par rayons X»

FDA Logo

À l’heure actuelle, la technologie de réalité augmentée est le plus souvent associée aux jeux ou, peut-être, à la sélection et à la mise en place de vos meubles Ikea virtuels. Mais il sera bientôt utilisé pour donner aux chirurgiens un type de «vision aux rayons X» lorsqu’ils effectueront des procédures (et la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) vient de lui donner le feu vert).

«Le système Xvision est un système de guidage d’images en réalité augmentée, le premier du genre pour la chirurgie», a déclaré le PDG d’Augmedics, Nissan Elimelech, à Crumpe.

En utilisant le système Xvision Spine (XVS), les chirurgiens peuvent visualiser l’anatomie rachidienne 3D d’un patient tout en opérant. Ils le font en enfilant un écran monté sur la tête, ce qui leur permet de regarder directement à l’intérieur des patients (en voyant à travers la peau et les tissus comme s’ils avaient des super pouvoirs). L’AR de XVS fournit des données supplémentaires qui facilitent la navigation entre les instruments et les implants. Ce type d’outil de chirurgie assistée par ordinateur peut aider à rendre possible la chirurgie mini-invasive en fournissant aux chirurgiens plus d’informations sur l’endroit où ils doivent pratiquer des incisions.

«Nous avons les mêmes principes fondamentaux que les systèmes de navigation chirurgicale traditionnels, [ce qui signifie que] nous utilisons des marqueurs de référence sur le patient», a expliqué Elimelech. «Nous effectuons un enregistrement avec un scanner préopératoire et utilisons un tracker optique. Avec la navigation traditionnelle, cependant, le chirurgien doit référencer toutes les informations sur un écran 2D distant et devra détourner le regard du patient pour naviguer dans ses instruments. Notre système est différent car tous les composants sont dans un casque léger. Toutes les informations sont affichées devant lui, sur le patient, dans un affichage 3D très réel.»

Au-delà des problèmes de visibilité directe, le problème des systèmes de navigation traditionnels pour les chirurgiens est qu’ils sont encombrants et coûteux. Cela se traduit par de faibles taux d’adoption. Augmedics espère que sa solution de RA peut aider à résoudre ce problème et, ce faisant, faire des outils de navigation une partie plus courante des chirurgies partout dans le monde.

“Nous commençons à prendre des commandes pour les casques aujourd’hui et nous prévoyons que la distribution commencera à la fin du premier trimestre”, a poursuivi Elimelech. «L’autorisation de la FDA nous donne la possibilité de vendre et d’apporter cette technologie aux hôpitaux et centres de chirurgie.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*