La société mère de TikTok poursuivie en justice pour collecte de données sur les enfants

TikTok

La société mère de TikTok, ByteDance, est poursuivie pour violation présumée des lois sur la protection de la vie privée des enfants et la collecte des données de jeunes utilisateurs via l’application vidéo, anciennement appelée Musical.ly.

ByteDance a acquis Musical.ly en 2017, qu’elle a ensuite renommée en tant qu’une application très populaire de vidéo sociale TikTok. Selon la plainte du 3 décembre, ByteDance a collecté les données d’utilisateurs de Musical.ly âgés de moins de 13 ans sans le consentement explicite de leurs parents «depuis au moins 2014» et les a vendues à des annonceurs tiers.

La loi sur la protection de la vie privée en ligne des enfants (COPPA) interdit aux sociétés de médias sociaux de collecter les données des enfants sans le consentement explicite de leurs parents. Ne pas obtenir ce consentement constituerait une violation de la loi et ouvrirait la société à des poursuites potentielles de la part d’organismes de réglementation tels que la Federal Trade Commission.

“Nous travaillons avec les parties concernées pour parvenir à un règlement du problème.”

«TikTok a été informée des allégations contenues dans la plainte il y a un certain temps et bien que nous ne partagions pas en grande partie ce qui est allégué dans la plainte, nous travaillons avec les parties concernées pour parvenir à un règlement du problème», a déclaré un porte-parole de TikTok.

ByteDance avait déjà fait face à des problèmes juridiques pour avoir violé la COPPA. Plus tôt cette année, la FTC a conclu un accord de 5,7 millions de dollars sur les violations de la COPPA par Musical.ly. YouTube a également conclu un accord avec la FTC sur des allégations similaires en septembre, entraînant une amende de 170 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*