L’Australie lance des cameras de haute technologie pour capturer les conducteurs qui utilisent un téléphone portable au volant

les conducteurs qui utilisent un téléphone cellulaire

L’État australien de Nouvelle-Galles du Sud a déployé dimanche des “caméras de détection haute définition”, conçues pour capturer les conducteurs utilisant un téléphone portable au volant.

Andrew Constance, ministre des Routes de la Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré que la technologie qui est “une première mondiale” ciblerait l’utilisation illégale des téléphones portables par le biais de “caméras fixes et mobiles montées sur remorques”.
Les caméras utiliseront l’intelligence artificielle pour examiner les images et détecter l’utilisation illégale de téléphones cellulaires, selon NSW.
Les images identifiées comme susceptibles de contenir un conducteur utilisant illégalement un téléphone seront ensuite vérifiées par un personnel autorisé, ont indiqué les autorités, notant que les images capturées par le système seraient “stockées et gérées de manière sécurisée”.

Au cours des trois prochaines années, 45 caméras portables seront installées dans tout l’état, dans des lieux inconnus et sans signes avant-coureurs, a rapporté Sky News Australia.
Dans les trois premiers mois, les conducteurs surpris par la technologie recevront une lettre d’avertissement, après quoi les contrevenants seraient passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 344 dollars, ou de 457 dollars dans une zone scolaire, et de points de pénalité sur leur permis de conduire.
“L’État australien de Nouvelle-Galles du Sud est déterminé à réduire le péage routier dans notre État le déploiement des caméras de détection de téléphones portables est un autre moyen de le faire”, a déclaré Andrew Constance, ministre des Routes dans un communiqué.
Les responsables ont déclaré qu’un essai de la technologie au début de l’année avait surpris plus de 100 000 conducteurs utilisant illégalement un téléphone au volant.


Recommandés:


Environ 329 personnes sont mortes cette année sur les routes de Nouvelle-Galles du Sud, a rapporté l’agence de presse Reuters, contre 354 personnes pour 2018, selon les statistiques officielles.
L’Etat veut réduire le nombre de victimes de la route de 30% d’ici 2021, a déclaré Reuters.
Passer et recevoir des appels téléphoniques en conduisant est légal en Nouvelle-Galles du Sud, mais en utilisant le kit mains libres. Les autres fonctions, telles que l’utilisation des médias sociaux, les appels vidéo, la photographie et la lecture de l’audio en conduisant ne sont légales que si le conducteur a garé son véhicule en dehors du trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*