Le Starliner de Boeing est prêt pour le lancement vendredi

Starliner

La capsule Starliner de Boeing est conçue pour transporter des astronautes. C’est l’un des deux gros paris de la NASA sur les véhicules d’équipage commerciaux, l’autre étant le Crew Dragon de SpaceX. La course entre Boeing et SpaceX a été bien documentée, et les deux sociétés ont vu leur juste part de revers. Maintenant, avec la fin de 2019, la NASA et Boeing disent que Starliner est prêt à effectuer une mission de test très importante aujourd’hui.

Le lancement verra le Boeing Starliner voyager de la Terre à la Station spatiale internationale, et même s’il ne transportera aucun voyageur humain cette fois-ci, il aura en effet un passager.

Le long de la balade, un astronaute «mannequin d’essai» nommé Rosie. Rosie l’astronaute regorge de capteurs qui collecteront des données pendant le vol. Ces instruments indiqueront à la NASA et à Boeing à combien de forces G un astronaute réel pourrait être exposé lors du lancement, du vol, puis de la rentrée, ce qui devrait donner à la NASA la certitude que le Starliner se rapproche pour être adapté aux vols spatiaux habités.


Recommandé:


En fin de compte, la NASA a besoin d’un moyen d’envoyer des astronautes dans la Station spatiale internationale. Le programme spatial s’appuie fortement sur le Roscosmos russe pour aider à envoyer ses membres d’équipage dans l’espace depuis de nombreuses années. Payer des frais à la Russie pour des sièges à bord de ses fusées n’est pas idéal pour la NASA, et la NASA avait espéré que Crew Dragon ou Starliner auraient été prêts à ce stade.

Le lancement vendredi verra Starliner se rendre à l’ISS et accoster à la station spatiale. Avec Rosie, la capsule transportera des centaines de kilos de fournitures et même des cadeaux de vacances. Le vaisseau spatial restera amarré à l’ISS à Noël avant de finalement revenir sur Terre le 28 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*