Barty accède aux demi-finales de l’Open d’Australie; Kenin suivant

MELBOURNE, Australie – Ash Barty est un pas de plus vers la fin d’une sécheresse de quatre décennies pour les Australiens au championnat national.

Barty, la mieux classée, était sous pression sur son service et a sauvé un point de set dans le bris d’égalité avant de prendre l’élan contre la double championne de Wimbledon Petra Kvitova dans une victoire de 7-6 (6), 6-2 en quart de finale à l’Open d’Australie mardi. .

Le soi-disant Barty Party en 2019 s’est soldé par une défaite en quart de finale contre Kvitova. Le début d’une nouvelle décennie est la cause d’une plus grande célébration à Melbourne Park.

Barty affrontera ensuite Sofia Kenin, qui a atteint les demi-finales lors d’un tournoi majeur pour la première fois avec une victoire de 6-4, 6-4 sur Ons Jabeur, classé n ° 78.

Dans un premier set qui a duré près de 70 minutes, Barty a repoussé huit des neuf chances de break-break qu’elle a rencontrées avant de finalement prendre le dessus lorsqu’elle a remporté un rallye de 22 tirs, défendant une bonne partie de celui-ci et envoyant des lobs juste pour rester dans le point, à 3-2 dans le bris d’égalité.

“Je me sentais comme si j’étais couru en lambeaux partout, essayant simplement de lancer le ballon pour me donner un peu de temps”, a déclaré Barty. «Je me souviens juste d’avoir essayé de rester en vie parce que je savais que c’était un gros problème. Une grande différence de permutation se termine à 2-4 qu’à 3-all.

“Plus d’un point de mode de survie qu’autre chose.”

Elle est allée de l’avant pour prendre une avance de 4-0 dans le deuxième et prendre tout l’élan de Kvitova, qui l’a battue ici en quart de finale l’année dernière avant de perdre la finale contre Naomi Osaka.

Barty en a rebondi pour remporter son premier titre majeur à l’Open de France, où elle a battu Kenin au quatrième tour. Jusqu’à son arrivée en Australie, la course de Kenin à Roland-Garros – qui comprenait un bouleversement au troisième tour contre Serena Williams – était son meilleur au Grand Chelem.

Il y a beaucoup d’attentes locales à cheval sur Barty, qui vise à être la première femme australienne depuis Chris O’Neil en 1978 à remporter l’Open d’Australie. La première majeure de la décennie verra peut-être la fin de l’attente de 42 ans, et un Australien n’a pas gagné depuis 1976. Barty est déjà la première Australienne depuis 1984 à atteindre les demi-finales de l’Open à domicile.

Barty ne s’attend pas à ressentir la pression. Elle a remporté son premier titre à domicile à Adélaïde dans la perspective de la première majeure de la saison.

“Je ne vais pas avoir autre chose qu’un sourire sur mon visage quand je vais sur ce terrain”, a-t-elle déclaré.

Kvitova a dit qu’elle avait eu des matchs difficiles avant ici et qu’elle avait pu les gagner.

Barty, cependant, “prouvait vraiment qu’elle était n ° 1”, a-t-elle déclaré. «Ce fut un très bon match, un super combat.»

Kenin et Jabeur étaient tous les deux en quarts de finale pour la première fois lors d’un tournoi majeur.

Pour Kenin, qui est né à Moscou mais a déménagé aux États-Unis alors qu’il était bébé et a grandi en Floride, le degré de difficulté ne fera qu’augmenter.

“Je suis surexcité. Bien sûr, elle joue chez elle, donc c’est un peu différent », a déclaré Kenin. «J’ai joué beaucoup de grands noms. Je ne pense pas avoir joué de gros joueurs dans leur public. Ça va être une atmosphère différente évidemment. Mais c’est excitant. Je suis vraiment impatient d’y être.

Kenin joue aussi son meilleur tennis. Sa meilleure descente précédente à Melbourne Park s’est terminée au deuxième tour, lorsqu’elle a perdu contre Simona Halep l’année dernière.

Elle a terminé l’année dernière au 14e rang, et même si elle a 1-4 aux rencontres de carrière, elle a réussi à égaler Barty dans une catégorie: ils étaient à égalité pour la plupart des victoires en dur sur le circuit féminin l’année dernière avec 38 victoires chacune.

La course de Kenin ici comprenait une victoire de retour au troisième tour contre Coco Gauff, âgée de 15 ans, lorsqu’elle n’a commis que neuf erreurs non forcées dans les deuxième et troisième sets.

Dans le deuxième set contre Jabeur, elle a sauvé trois points de rupture dans un long sixième match, puis a cassé le service dans le septième match pour établir la victoire.

“Ce fut un moment difficile”, a déclaré Kenin. “Je ne savais pas que c’était 10 minutes (mais) c’était assez long, le match. Après cela, j’ai repris de l’élan. »

Jabeur, une tunisienne de 25 ans, a été la première femme arabe à se qualifier pour les huit derniers de la finale.

“Je pense que j’ai prouvé que je peux être en quart de finale d’un Grand Chelem, même si j’ai beaucoup de choses à améliorer probablement physiquement et mentalement”, a-t-elle déclaré. «Mais je suis heureux d’avoir fait beaucoup de choses. Je me suis prouvé que je pouvais faire beaucoup de grandes choses. »»

Dans les quarts de finale masculins ultérieurs, Roger Federer, 20 fois vainqueur de la majeure, affrontait Tennys Sandgren au 100e rang, et Novak Djokovic, sept fois vainqueur de l’Open d’Australie, avait un match de nuit contre Milos Raonic du Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*