Bollinger estime que son approche des véhicules électriques est suffisamment unique pour être brevetée

La start – up EV haut de gamme Bollinger a annoncé mercredi qu’elle avait déposé une demande de brevet couvrant la conception et l’exécution des systèmes sur lesquels s’appuieront son prochain “camion utilitaire sport” B1 et son pick-up B2 . 

Bollinger dit que l’application couvre l’architecture mécanique B1, B2, l’architecture électrique, la transmission, les modes de fonctionnement et la configurabilité. Il comprend également les détails de la plate-forme sous-jacente, qui, selon la société, est suffisamment différente du châssis de type skateboard standard pour garantir une protection contre les copieurs.

“À titre d’exemple, la façon unique dont les gros composants – y compris les moteurs, les onduleurs, les boîtes de vitesses et les chargeurs – sont disposés de manière centrale et symétrique se traduit par un effet souhaitable sur le centre de gravité des véhicules”, a déclaré le communiqué de presse de Bollinger.

Le brevet de Bollinger met également en évidence la stratégie de contrôle des véhicules et les solutions logicielles innovantes utilisées pour atteindre les objectifs de performance de l’entreprise. Cela comprend la hauteur de caisse réglable, la suspension à nivellement de la charge et les différentiels virtuels avant et arrière.

“Notre équipe a créé un véhicule conçu et emballé contrairement à tout ce qui a été construit”, a déclaré le PDG Robert Bollinger . “Le dépôt de ce brevet contribuera à protéger ce travail acharné et à mettre en valeur les capacités d’ingénierie exceptionnelles de notre entreprise.” 

Bollinger véhicules électriques

Toute l’approche de Bollinger sur le marché des véhicules électriques défie les conventions, il n’est donc pas surprenant que son ingénierie soit un peu en dehors des sentiers battus. Contrairement à Tesla et aux nombreux autres espoirs qui cherchent à pénétrer le marché, Bollinger évite complètement le courant dominant, se concentrant plutôt sur la construction de jouets électriques pour les amateurs de tout-terrain avec des poches profondes (et ceux qui veulent projeter cette image même s’ils préfèrent pour garder leurs jeans de créateur exempts de poussière et de boue). 

Considérez les B1 et B2 comme l’équivalent des Humvees de style militaire à l’ancienne, où d’autres cherchent à construire des Hummer H2 et H3. Les premiers sont peu pratiques, excessifs et coûteux; ces derniers, bien que capables à part entière, étaient essentiellement des VUS familiaux avec un peu d’attitude.

Les deux modèles Bollinger arborent un groupe motopropulseur à deux moteurs qui délivre 614 chevaux et 688 livres-pied de couple. Ils devraient atteindre 60 mi / h en environ 4,5 secondes, atteindre une vitesse de pointe de 100 mi / h et être capables de remorquer 7 500 livres. Les moteurs tireront la puissance d’une batterie au lithium-ion de 120 kWh qui devrait être bonne pour environ 200 miles de portée. Ce seront des camions de classe 3 de poids moyen, les exemptant de nombreuses normes de sécurité fédérales, y compris les essais de collision .

Bollinger commencera la production des B1 et B2 en 2020, et ils coûteront 125 000 $ . L’entreprise n’a pas encore confirmé l’identité de la tenue qui sera finalement responsable de la fabrication et de l’assemblage de ses camions. Cette annonce est attendue prochainement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*