Des publicités sur Facebook pourraient faire élire à nouveau Trump en 2020, selon un responsable

Un responsable de longue date de Facebook affirme que le géant des médias sociaux est responsable de l’élection du président américain Donald Trump en 2016. Mais pas parce que les trolls russes ont utilisé le réseau social pour interférer ou diffuser de la désinformation. “Il a été élu parce qu’il a mené la meilleure campagne publicitaire numérique que j’aie jamais vue d’un annonceur. Un point”, a déclaré Andrew Bosworth, qui dirige les opérations de réalité virtuelle et de réalité augmentée de Facebook .

La déclaration provient d’une publication Facebook  publiée par Bosworth et divulguée mardi par le New York Times. Bosworth a ensuite partagé le message , qui, selon lui, “n’a pas été écrit pour la consommation publique” sur sa page Facebook publique. 

Dans le message de plus de 2 000 mots, qui serait du 30 décembre, Bosworth dit que l’utilisation par la campagne Trump des outils publicitaires de Facebook a aidé Trump à être élu et “très bien pourrait conduire au même résultat” en 2020. Bosworth continue en avertissant contre Facebook de modifier ses règles de publicité politique pour empêcher ce résultat, et a utilisé une référence au Seigneur des Anneaux pour faire valoir son point de vue. 

Facebook a fait l’ objet de critiques intenses pour ses règles qui permettent aux politiciens de faire ce qu’ils veulent – vrai ou faux – dans les annonces diffusées sur la plateforme. En octobre, plus de 250 employés de Facebook ont  signé une lettre ouverte  au PDG  Mark Zuckerberg  condamnant la politique. 

Bosworth a également abordé plusieurs autres sujets dans le billet, notamment l’ingérence russe, le scandale Cambridge Analytica et la dépendance aux médias sociaux. Il a comparé Facebook au sucre, disant que c’est délicieux mais “bénéficie de la modération”.

Facebook a refusé de commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*