Francfort dépouille l’ancien président d’honneur des liens nazis


FRANCFORT, Allemagne (AP) – Le club de Bundesliga Eintracht Frankfurt a dépouillé un ancien président d’un honneur en raison de ses liens avec le régime nazi.

L’actuel président du club, Peter Fischer, a déclaré dimanche lors de sa réunion annuelle qu’une enquête sur Rudolf Gramlich, décédé en 1988, avait révélé que Gramlich était membre du parti nazi et des SS paramilitaires.

Gramlich a été déchu de son statut de président d’honneur parce que ce rôle devrait être rempli par quelqu’un qui est un modèle en termes moraux et sportifs, a déclaré Fischer.

“Rudolf Gramlich a accepté la règle violente du national-socialisme d’une manière approbatrice”, a déclaré Fischer.

Gramlich a joué au football pour Francfort avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était à la tête du club à la fin des années 1930 et au début des années 1940 et président de 1955 à 1970, y compris pour le seul titre de ligue allemande de Francfort en 1959. Il a également joué pour l’Allemagne, notamment aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin.

La fédération allemande de football a déclaré vendredi qu’elle avait un devoir particulier de soutenir la Journée commémorative de l’Holocauste car son propre ancien président, Felix Linnemann, était directement responsable de l’enregistrement des Sintis et des Roms et de l’envoi de centaines de personnes à assassiner au camp d’extermination d’Auschwitz.

Plus de football AP: Crumpe Foot et Crumpe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*