Intel présente sa propre carte graphique DG1, mais ne nous dit pas grand-chose

Intel a épaté lors de son discours au CES avec Horseshoe Bend , un prototype de PC. Bien que le nom ne déroule pas de la langue, c’est un concept de pliage vraiment cool qui mènera, espérons-le, à de nouveaux designs d’ordinateur portable méchants. Mais Intel a terminé son discours lors de la plus grande convention technologique au monde avec un dévoilement différent: DG1, son propre GPU (nom de code).

Ce n’est pas exactement une surprise. Intel a en fait annoncé qu’il travaillait sur sa propre carte graphique dédiée en 2018, mais nous n’en avions pas beaucoup entendu parler depuis. Au CES, le vice-président de l’architecture pour les graphiques et les logiciels d’Intel est venu sur scène pour présenter brièvement Destiny 2 fonctionnant sur la carte graphique DG1. 

Outre des descripteurs superflus comme «création de contenu et jeux optimisés» et le fait qu’il fonctionne sur l’architecture Xe, c’est essentiellement tout ce que nous avons. Aucun mot sur les spécifications ou les attentes de performances. La fréquence d’images, la résolution et le niveau de détail n’étaient même pas spécifiés pour la démo de Destiny 2. 

En d’autres termes, il n’est pas encore clair si ce sera un remplacement pour les graphiques intégrés dans les ordinateurs portables de productivité haut de gamme , ou si le DG1 sera vendu en remplacement des cartes graphiques Nvidia et AMD que vous trouverez dans les plates-formes de jeu, premium 15- ordinateurs portables et Mac pouces. 

L’architecture Xe est également le fondement des nouveaux processeurs 10 nm Tiger Lake d’Intel, également révélés lors de la keynote. Ces puces Tiger Lake seront livrées plus tard cette année, a déclaré Intel, mais il n’y a pas de date sur le GPU DG1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*