Kevin Kasuza s’est étendu après avoir coupé un autre coup sur le casque


Ouverture du Zimbabwe> Kevin Kasuza a été retiré du terrain sur une civière après avoir été frappé au ras du casque pour la deuxième fois en deux tests.

Kasuza a subi le coup le troisième matin du deuxième test contre le Sri Lanka à Harare lorsque Kusal Mendis a cloué une puissante traction au pied arrière, qui a frappé le côté du casque du joueur de champ avant Kasuza, qui a immédiatement touché le sol même la balle a ricoché à la jambe carrée, où Carl Mumba a pris le ballon pour renvoyer Mendis pour 22 de 73 balles.

Kasuza souffrait de douleurs visibles et a donc été étirée hors du terrain par le personnel médical du Zimbabwe. Selon les diffuseurs, Kasuza a ensuite été envoyée à l’hôpital pour des scans.

Soit dit en passant, c’était une répétition de ce qui s’est passé lors du premier test. Puis, c’était aussi Mendis, qui avait frappé Kasuza sur le casque alors qu’il alignait à la même position le troisième jour du match. Dans ce jeu, Kasuza n’avait pas immédiatement ressenti les effets du coup, mais avait subi une cible = “_ blank”> commotion cérébrale retardée et a finalement été remplacé hors du match, qui était ses débuts internationaux. En conséquence, le Zimbabwe a nommé un remplaçant équivalent dans le premier match> Brian Mudzinganyama.

Alors que Kasuza a traversé une période difficile sur le terrain lors de ses deux premiers tests, il a fait preuve de promesse avec la batte, poursuivant ses 63 dans le premier test avec un 38 tout aussi solide dans le second. Kasuza a aidé à voir le nouveau ballon lors du deuxième test et a établi la base pour un total de 406 au Zimbabwe.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*