Kvitova se bat pour atteindre les quarts de finale de l’Open d’Australie

Melbourne (AFP) – La double championne de Wimbledon, Petra Kvitova, a organisé un affrontement potentiel avec la tête de série Ashleigh Barty en quart de finale de l’Open d’Australie après s’être battue pour vaincre Maria Sakkari en trois sets dimanche.

La septième tête de série tchèque a perdu le premier set avant de gagner 6-7 (4/7), 6-3, 6-2 pour ruiner les espoirs de Sakkari de devenir la première femme grecque à atteindre les huit derniers d’un Grand Chelem.

La finaliste de 2019, Kvitova, affrontera soit le numéro un mondial australien Barty, soit la 18e tête de série américaine Alison Riske, à Melbourne.

“C’est assez difficile de jouer Maria, j’ai perdu contre elle la dernière fois”, a déclaré Kvitova, vainqueur de Wimbledon en 2011 et 2014.

“J’ai dû me battre assez fort.”

Le 22e tête de série Sakkari a pris un départ rapide, brisant le Kvitova le plus expérimenté lors du premier match en seulement deux minutes dans une Rod Laver Arena ensoleillée.

Encouragé par une bande de supporters grecs bruyants, le joueur de 24 ans a montré peu de nerfs malgré le fait qu’il n’ait jamais été aussi loin lors de 16 matches du Grand Chelem précédents.

Kvitova, qui a subi une blessure grave à la main gauche – sa main jouant – lors d’une attaque au couteau à son domicile en 2016, n’avait pas perdu un set en atteignant les 16 derniers.

Le joueur de 29 ans a réussi un retour de 5-5, mais Sakkari a fait de même pour 6-5 avec une superbe passe en revers qui a atterri sur la ligne.

Mais, alors que les jets de formation rugissaient bas dans le ciel pour marquer la Journée de l’Australie, le Grec n’a pas pu servir le set, forçant le bris d’égalité.

Sakkari, dont le seul titre WTA est venu à Rabat en mai, a décroché le set en 52 minutes.

Les deux joueurs ont lutté sur leurs services, échangeant des pauses tout au long du deuxième set et la Grecque animée a perdu son sang-froid alors qu’elle descendait 4-3, claquant sa serviette sur sa chaise.

Kvitova a affiché la tête la plus froide, remportant le set pour forcer un décideur lorsque Sakkari a commis une double faute, avant de courir vers la victoire dans le troisième set.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*