La Chine veut que le quotidien danois présente ses excuses pour une caricature de virus


COPENHAGUE, Danemark (AP) – La Chine a exigé lundi qu’un important journal danois, qui a irrité les musulmans du monde entier en publiant des dessins du prophète Mahomet en 2005, s’excuse pour une caricature sur la nouvelle épidémie de virus en Chine.

Le rédacteur en chef de Jyllands-Posten, Jacob Nybroe, a déclaré que la caricature, qui montre le drapeau chinois avec ce qui ressemble à des virus au lieu des étoiles normales, n’était pas destinée à «se moquer ou ridiculiser la Chine».

Dans un communiqué, l’ambassade de Chine à Copenhague a exprimé sa «forte indignation» et a déclaré que la caricature imprimée lundi «est une insulte à la Chine». Elle a ajouté que le dessin «franchissait le seuil de la société civilisée et la frontière éthique de la liberté d’expression, et offense la conscience humaine. “

Nybroe a déclaré que son journal “ne peut pas s’excuser pour quelque chose que nous ne pensons pas être faux … Pour autant que je puisse voir, il existe deux types différents de compréhension culturelle ici.”

Le Premier ministre danois Mette Frederiksen a déclaré que la liberté d’expression au Danemark inclut les dessins animés.

“Nous avons une tradition très, très forte au Danemark non seulement pour la liberté d’expression, mais aussi pour les dessins satiriques, et nous l’aurons également à l’avenir”, a déclaré Frederiksen. “C’est une position danoise bien connue, et nous ne changerons pas cela.”

Suite aux nouvelles de l’ambassade demandant des excuses, les gens ont commenté les médias sociaux pour et contre les caricatures, certains notant les commentaires de Frederiksen selon lesquels le Danemark jouit de la liberté d’expression tandis que d’autres ont exigé que le quotidien danois s’excuse.

La Chine a confirmé plus de 4 500 cas de nouveau virus, avec plus de 100 décès. La plupart se trouvent dans la ville centrale de Wuhan, où l’épidémie a commencé en décembre.

En septembre 2005, Jyllands-Posten a publié 12 caricatures montrant le prophète Mahomet. Cela a provoqué une large indignation parmi les musulmans, qui considèrent généralement que toute représentation de Mahomet est blasphématoire, et a déclenché des manifestations souvent violentes.

Quatre mois plus tard, des manifestations anti-danoises ont eu lieu dans des pays à majorité musulmane, dont certaines ont conduit à des attaques contre des ambassades danoises et occidentales, tandis que des boycotts de produits danois ont eu lieu au Moyen-Orient. L’un des dessinateurs a été agressé à son domicile et une attaque terroriste contre le bureau de Copenhague du journal a été déjouée par les services de renseignement.

L’histoire continue

Le journal a déclaré qu’il avait voulu tester si les caricaturistes appliqueraient l’autocensure lorsqu’on leur a demandé de représenter Muhammad. Aucune loi danoise n’a été violée avec la publication des caricatures.

___

Cette histoire a été corrigée pour montrer que les caricatures du prophète Mahomet ont été publiées en 2005, et non en 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*