La production de la BMW i8 prendra fin en avril


La production de la BMW i8 touche à sa fin en avril, a confirmé un porte-parole de BMW Route et piste par email. Le constructeur automobile a d’abord annoncé qu’il appelait l’heure sur la voiture de sport en septembre dernier, mais à la suite d’une histoire du magazine britannique Autocarpubliée hier, la nouvelle bouillonne à nouveau.

© BMW
Après six ans, la voiture de sport hybride en fibre de carbone de BMW prend sa retraite.

La i8 est l’une des voitures de production les plus ambitieuses de BMW. Il dispose d’un moteur trois cylindres turbocompressé de 1,5 litre monté au milieu entraînant les roues arrière avec un moteur électrique, et un autre moteur électrique uniquement pour les roues avant. Avec sa batterie de 11,6 kWh entièrement chargée, l’i8 peut rouler en silence sur 18 miles ou courir de 0 à 60 mph en un peu plus de 4,0 secondes. Son châssis est en plastique renforcé de fibre de carbone, résultat d’un important investissement de BMW dans le matériau. Et son style ne ressemble à rien d’autre sur la route.

À son arrivée, la i8 semblait être une vision audacieuse de l’avenir. Six ans plus tard, les projets de voitures électriques de BMW sont très différents. Ensuite, l’iX3, une version électrifiée du crossover X3, puis un plus gros SUV appelé l’iNEXT, qui a été présenté en avant-première par un concept sauvage en 2018. En 2022, nous aurons l’i4, une berline avec une puissance M3. Toutes de belles voitures, mais beaucoup plus conventionnelles que la i8 et son frère citadin, la i3.

À l’heure actuelle, aucun successeur immédiat n’est prévu pour l’i8, mais Autocar rapporte que BMW travaille sur une voiture de sport présentée en avant-première par le concept Vision M Next de l’année dernière. De plus, le nom i8 pourrait être ramené pour une voiture de sport entièrement électrique. En attendant, la Série 8 servira de navire amiral BMW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*