L’Afrique du Sud complète le balayage propre alors que Sune Luus tourne en Nouvelle-Zélande


Afrique du Sud 150 pour 4 (du Preez 35 *, Devine 1-17) Nouvelle-Zélande 149 all out (Bates 51, Luus 6-45) par six guichets

Pour la troisième fois de cette série ODI, la Nouvelle-Zélande a eu sa première frappe, et pour la troisième fois de cette série, l’Afrique du Sud est arrivée en tête. Cette fois, c’était sur le dos de la manche-naufrage 6 pour 45 de legspinner> Sune Luus, qui a filé les hôtes pour 149.

Les manches de la Nouvelle-Zélande se sont repliées en seulement 38,1 overs, avec Suzie Bates leur seule performante de marque, marquant 51 de leurs runs. Ils avaient été insérés par l’Afrique du Sud et regardaient dans la bonne direction pour un total décent à 96 pour 3 le 23, avec Bates fixé à une extrémité. Puis, Luus a frappé son premier coup: Katie Perkins perplexe par Trisha Chetty pour 11. Les guichets – y compris deux autres moignons – sont venus rapidement et rapidement par la suite, avec Luus accédant à ses deuxièmes meilleures figures de cricket ODI. Les manches ont pris fin avec le run-out de No 11 Rosemary Mair.

Aucun frappeur sud-africain ne s’est vraiment mis en route, mais l’objectif de 150 n’allait jamais vraiment les étirer. Ils se sont détendus à la 38e place, sur le dos d’une trentaine d’années du capitaine Dane van Niekerk et de Mignon du Preez.

“J’étais vraiment contente de la façon dont les filles ont géré la pression lors du match d’aujourd’hui et de la façon dont nous avons fait notre travail avec confiance”,> van Niekerk dit après le match. “Nous avons très bien commencé sur le terrain. Kappie (Marizanne Kapp) et Shabnim (Ismail) ont réussi à faire pression et n’ont pas beaucoup concédé. Le six-for de Sune (Luus) était la clé et très fier d’elle – c’est d’abord ce qui a commencé et qui a créé un grand buzz sur le terrain. C’est un grand sentiment de sortir avec une victoire 3-0 sur une équipe néo-zélandaise très forte. “

Les équipes joueront désormais cinq T20I, ce qui revêt une importance supplémentaire car c’est leur dernière chance de peaufiner les plans de la Coupe du monde féminine T20 qui débutera en Australie le 21 février.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*