Le «bienheureux» Sandgren espère continuer à rêver avec Federer

MELBOURNE (Crumpe) – Roger Federer poursuit sa quête d’un 21e titre du Grand Chelem à l’Open d’Australie mardi mais pour son adversaire compagnon Tennys Sandgren, leur quart de finale est le dernier chapitre d’une histoire de survie dans le tennis professionnel.

Bien nommé pour le sport qu’il aime après son arrière-grand-père suédois, Sandgren a passé une grande partie de sa carrière à jouer sur des tournées satellites et a déclaré après avoir abandonné Fabio Fognini dimanche qu’il ne devrait peut-être “pas être ici”.

“Je n’étais pas censé être ici … il y a de meilleurs joueurs que moi avec qui j’ai joué dans Futures and Challengers qui ont arrêté de jouer parce qu’ils manquaient d’argent ou se sont blessés ou quelque chose comme ça”, a expliqué le joueur de 28 ans. dit le vieux.

“Le fait d’avoir été assez béni pour garder mon rêve et pouvoir le réaliser, avoir le corps pour le faire, les opportunités … définitivement béni.”

Sandgren, dont le seul titre ATP a été décerné à Auckland l’année dernière, a souvent produit des miracles sur la plus grande scène et affronte Federer avec une fiche de 5-2 contre les 20 meilleurs joueurs du Grand Chelem – un meilleur pourcentage de victoires que les Suisses.

“Cela a bien fonctionné. Il y a certainement un monde où cela n’a pas fonctionné. Certaines des marges étaient petites pour moi d’avoir certaines de ces opportunités. Je ne le prends pas pour acquis”, a ajouté Sandgren.

Federer, qui a battu Marton Fucsovics pour avancer, a fait ressortir les “blagues de papa” sur le fait de jouer beaucoup au tennis mais jamais contre Tennys, mais le Suisse est bien conscient que jouer contre le numéro 100 mondial ne sera pas un sujet de rire.

“Ouais, j’ai hâte à ce match. Je l’ai vu jouer beaucoup … on se demande toujours à la télé parfois, ça a toujours l’air mieux que ça ne pourrait l’être en réalité”, a déclaré Federer.

“Tout d’un coup, vous lui faites face, ça va être aussi gros et aussi fort … c’était impressionnant de voir comment il concurrençait (contre) Fognini. J’ai hâte que ce soit difficile.”

Sandgren, qui a atteint les huit derniers à Melbourne il y a deux ans, est confiant qu’il pourra produire à nouveau son meilleur tennis devant une foule nombreuse au Rod Laver Arena.

“Le jouer (Federer) sur une grande scène comme les quarts de slam serait vraiment très amusant”, a déclaré Sandgren.

“Arriver à jouer dans un grand stade, arriver à jouer devant beaucoup de gens … J’ai joué beaucoup de tennis devant très peu de gens, le fait que j’y arrive semble faire ressortir le meilleur en moi.”

Dans d’autres matchs, le septuple champion Novak Djokovic rencontre Milos Raonic, le numéro un mondial Ash Barty joue Petra Kvitova et Sofia Kenin affronte Ons Jabeur.

(Reportage par Shrivathsa Sridhar à Bengaluru; Édition par Muralikumar Anantharaman)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*