Le pilote portugais Paulo Goncalves décède après un accident au Rallye Dakar

Le pilote de moto portugais Paulo Goncalves est décédé dimanche après un accident lors de la septième étape du rallye Dakar en Arabie saoudite, ont annoncé les organisateurs.

Le concurrent de Hero Motorsports, âgé de 40 ans, qui participait à son 13e rallye Dakar depuis ses débuts en 2006, est tombé après 276 km de la spéciale de la capitale Riyad à Wadi Al Dawasir.

“Les organisateurs ont reçu une alerte à 10h08 et ont envoyé un hélicoptère médical qui a atteint le motard à 10h16 et l’a retrouvé inconscient après un arrêt cardiaque”, ont déclaré les organisateurs dans un communiqué .

“Après des efforts de réanimation in situ, le concurrent a été emmené par hélicoptère à l’hôpital Layla, où il a été tristement déclaré mort.

“Toute la caravane de Dakar souhaite exprimer ses sincères condoléances à ses amis et à sa famille.”

Goncalves a été le premier concurrent à mourir dans l’épreuve exténuante d’endurance depuis le pilote de moto polonais Michal Hernik en Argentine en 2015.

Le Portugais a terminé quatre fois dans le top 10 du Rallye Dakar et a été finaliste en 2015 de l’Espagnol Marc Coma, qui participe cette année en tant que copilote au double champion de Formule 1 Fernando Alonso .

Goncalves a connu des problèmes mécaniques vendredi, devant changer le moteur de sa moto pour rester en course, et a chuté à la 46e place au général après la sixième étape.

“L’objectif est maintenant de faire de mon mieux, car le résultat à la fin … il n’y a aucun moyen d’obtenir un bon résultat. Au lieu de cela, j’essaierai de faire de bonnes étapes chaque jour possible et c’est ce que je recherche, “Goncalves a dit alors.

Le Portugais expérimenté avait participé au Dakar sur trois continents, de ses origines en Afrique à l’Amérique du Sud et aux débuts de cette année au Moyen-Orient .

Le champion du monde des rallyes tout-terrain 2013 représentait l’équipe de Indian Hero Motorsports, avec son beau-frère Joaquim Rodrigues, après cinq ans de course avec Honda .

Goncalves s’est effondré sur la cinquième étape au Pérou l’année dernière. Rodrigues s’est cassé le dos lors d’un accident survenu à Dakar il y a deux ans, mais est revenu après une opération chirurgicale approfondie et a terminé 27e après la sixième étape.

L’étape de 546 km de dimanche, la plus longue de l’épreuve, a finalement été remportée par le coureur argentin KTM Kevin Benavides qui s’est arrêté pour aider les Goncalves mais a repris le temps perdu.

L’Américain Ricky Brabec a renforcé son avance au classement général dans la catégorie.

L’Australien Toby Price, le champion en titre de la moto, avait également perdu du temps réintégré après avoir aidé Goncalves et terminé la journée en quatrième position, à 28 minutes de l’avance.

L’Espagnol Carlos Sainz, double vainqueur du Dakar au volant d’un mini buggy, a pris sa troisième victoire d’étape de la catégorie voitures pour étendre à 10 minutes son avance sur le champion en titre de Toyota, Nasser Al-Attiyah, du Qatar.

Mini a maintenant remporté six des sept étapes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*