Lea Tahuhu fait partie de l’équipe néo-zélandaise de la Coupe du monde T20


> Lea Tahuhu a été nommée dans l’équipe néo-zélandaise de Coupe du Monde T20 de 15 membres, le retour rapide au cricket international après avoir pris une pause pour être avec son partenaire> Amy Satterthwaite, qui a récemment donné naissance au premier enfant du couple. Pâte> Lauren Down, sertisseuse> Jess Kerr, qui a fait ses débuts à l’ODI il y a deux jours, et moyennement stimulante> Rosemary Mair, qui a fait ses débuts l’an dernier, ont également été inclus dans l’équipe, avec Sophie Devine nommée capitaine.

> Bernadine Bezuidenhout, qui fait partie de l’équipe target = “_ blank”> ODI pour la série à domicile en cours contre l’Afrique du Sud, a fait place à Tahuhu dans l’équipe T20I, qui jouera également une série de cinq matchs T20I contre l’Afrique du Sud qui commencera le 2 février à Tauranga. Down et Kerr pourraient tous deux être à la recherche de leurs premiers casquettes T20I lors de la série bilatérale.

Tahuhu, parmi les quilleurs les plus rapides du circuit international féminin, avait ramassé six guichets en autant de matchs pour Canterbury à la cible = “_ blank”> Super Smash 2019-20, le tournoi T20 national et target = “_ blank”> neuf guichets en 15 matchs avant cela dans la cinquième édition du WBBL.

“Cela a été un tourbillon ces deux dernières semaines – devenir maman pour la première fois et tout ce qui va avec”, a déclaré Tahuhu dans un communiqué de New Zealand Cricket. “Je suis très excité d’être de retour dans le groupe des White Ferns. Je suis reconnaissant du soutien d’Amy à la maison et j’ai hâte de rester coincé à l’entraînement avant la série T20 contre l’Afrique du Sud.”

Entraîneur-chef de la Nouvelle-Zélande> Bob Carter était confiant que l’équipe bénéficierait des compétences et de l’expérience de Tahuhu.

“C’est formidable de retrouver sa vitesse brute et son expérience dans le groupe”, a-t-il déclaré. “Lea nous offre beaucoup avec le ballon et précipitera sans aucun doute quelques frappeurs, en particulier en Australie sur leurs surfaces rapides et rebondissantes. Cependant, nous devons d’abord affronter l’Afrique du Sud, qui a déjà prouvé dans la série ODI qu’ils sont prêts à relever le défi ici. Nous savons que nous devrons faire de notre mieux pour revendiquer la série T20. “

target = “_ blank”> Amelia, en tête du classement des guichets Super Smash, remportant 20 guichets pour Wellington Blaze, le plus en une seule saison du tournoi. Lors de sa première sortie internationale, le deuxième ODI contre l’Afrique du Sud, elle a retourné des chiffres de 4-1-23-1, écartant la première Lizelle Lee.

Devine, dont la première affectation en tant que capitaine de la Nouvelle-Zélande a vu l’Afrique du Sud prendre une avance inattaquable 2-0 dans la série ODI, target = “_ blank”> avait succédé indéfiniment à Satterthwaite plus tôt ce mois-ci. Devine, avec Suzie Bates, a participé à chaque édition de la Coupe du monde T20 depuis sa création en 2009, mais ils n’ont pas encore ajouté un titre mondial contre leurs noms.

“Nous avons un côté équilibré avec beaucoup d’expérience internationale”, a déclaré Devine après l’annonce de l’équipe. “C’est à nous de mettre notre meilleur pied en avant dans ces cinq T20 contre l’Afrique du Sud et d’affiner notre match avant un autre tir lors d’une Coupe du Monde.”

La Nouvelle-Zélande, qui disputera son troisième et dernier ODI contre l’Afrique du Sud mercredi à Hamilton, a été mise en commun avec l’Australie, le Bangladesh, l’Inde et le Sri Lanka lors de la Coupe du monde T20. Ils débuteront leur campagne contre le Sri Lanka le 22 février à Perth.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*