L’Iran prépare un site pour le lancement d’un satellite que les États-Unis associent à des missiles balistiques


DUBAI (Crumpe) – L’Iran prépare un site pour le lancement d’un satellite, a déclaré lundi un ministre du gouvernement, soulignant un programme qui, selon les États-Unis, est une couverture pour le développement de missiles balistiques.

“Oui, un site est en préparation pour placer le satellite Zafar sur orbite”, a tweeté le ministre iranien des Technologies de l’information et des communications Mohammad Javad Azari-Jahromi.

Le message comprenait un lien vers une histoire du diffuseur américain National Public Radio qui notait que les images satellite suggéraient que la République islamique se préparait pour un lancement spatial. L’Iran a eu au moins deux lancements de satellites ratés l’année dernière.

Après la mise en orbite du satellite Zafar, un calendrier a été finalisé pour en lancer cinq autres, a déclaré le ministre.

Les États-Unis craignent que la technologie balistique à longue portée utilisée pour mettre les satellites en orbite ne puisse également être utilisée pour lancer des ogives nucléaires.

Téhéran nie l’accusation américaine selon laquelle une telle activité est une couverture pour le développement de missiles balistiques et affirme qu’elle n’a jamais poursuivi le développement d’armes nucléaires.

L’administration du président américain Donald Trump a réimposé des sanctions contre l’Iran après le retrait de Washington en 2018 d’un accord international visant à limiter le programme nucléaire iranien.

Trump a déclaré que l’accord sur le nucléaire n’allait pas assez loin et ne comprenait pas non plus de restrictions sur le programme de missiles de l’Iran et le soutien à ses mandataires dans la région du Moyen-Orient.

Les tensions ont atteint leur plus haut niveau depuis des décennies entre l’Iran et les États-Unis après que le commandant militaire iranien Qassem Soleimani a été tué lors d’une frappe de drones américains à Bagdad le 3 janvier, ce qui a incité l’Iran à riposter avec une attaque de missiles contre une base américaine en Irak. plus tard.

L’Iran a lancé son premier satellite Omid (Hope) en 2009 et le satellite Rasad (Observation) a été mis en orbite en juin 2011. Téhéran a déclaré en 2012 qu’il avait réussi à mettre en orbite son troisième satellite de fabrication nationale Navid (Promise).

(Reportage par Babak Dehghanpisheh; édité par Grant McCool)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*