Monahan marque le vainqueur de la fusillade et les Oilers rivalisent 4-3


EDMONTON, Alberta (AP) – Sean Monahan a marqué le vainqueur des tirs de barrage et les Flames de Calgary ont réussi un dérapage de deux matchs avec une victoire de 4-3 contre les Oilers d’Edmonton mercredi soir.

Andrew Mangiapane a marqué deux buts et Elias Lindholm a également marqué pour les Flames, qui se sont améliorés à 27-19-6.

Kailer Yamamoto, Alex Chiasson et Matt Benning ont marqué pour les Oilers (26-18-6), qui ont remporté leurs deux matchs précédents.

Lors de la dernière rencontre entre les équipes le 11 janvier à Calgary, l’attaquant des Flames Matthew Tkachuk a frappé Zack Kassian avec une paire d’écrasants, ce qui a incité l’ailier des Oilers à sauter Tkachuk, une décision qui a valu à Kassian une suspension de deux matchs dont il est revenu. mercredi.

Tkachuk et Kassian se sont affrontés pour un bref combat lors d’une mise au jeu à la fin de la première période.

Les Flames ont marqué seulement 61 secondes avec un petit cadeau, un tir de Lindholm frappant le bâton du défenseur Adam Larsson et déviant le gardien des Oilers Mike Smith.

Moins d’une minute après que le gardien de Calgary David Rittich a effectué un arrêt à bout portant sur Connor McDavid avec cinq minutes à jouer dans la première, un tir des Flames a ruisselé devant Smith et s’est assis sur la ligne de but avant d’être autorisé à se mettre en sécurité avec un millimètre à revendre. Ryan Nugent-Hopkins, qui s’est ensuite engagé dans un combat rare avec Monahan lors du quart de travail suivant.

Edmonton a égalisé le match six minutes après le début de la deuxième période lorsque Yamamoto a marqué son quatrième but en neuf matchs avec le grand club cette saison sur un rebond.

Calgary a repris la tête avec sept minutes à jouer au milieu du terrain alors que Mangiapane a tiré un temps dans le coin supérieur droit.

Les Oilers ont égalisé les choses à nouveau moins de deux minutes plus tard lorsque Chiasson a marqué sur un rebond serré en avantage numérique.

Mangiapane a marqué son deuxième but du match avec 45 secondes à jouer dans la seconde, attendant Smith avant de soulever d’un coup de revers.

Edmonton a fait le tout en trois minutes avec huit minutes à jouer au troisième tiers lorsque Benning, un défenseur qui avait raté les 20 derniers matchs avec une blessure à la tête, a fait un grand pas pour dépasser Noah Hanifin et battre Rittich pour son premier but de la saison. Cela a envoyé le match à une session excitante en prolongation, lorsque les deux gardiens ont été forcés de faire des arrêts de cinq alarmes pour l’envoyer à la fusillade.

SUIVANT

Flammes: éteintes jusqu’à samedi où elles accueilleront Edmonton pour un match revanche.

Oilers: de retour en action vendredi lorsqu’ils accueillent le champion de la Coupe Stanley St. Louis Blues en ville.

___

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*