Muguruza renaît bat Bertens pour atteindre les quartiers de Melbourne

Melbourne (AFP) – La double championne du Grand Chelem Garbine Muguruza a souligné son retour en forme en battant la neuvième tête de série Kiki Bertens en 68 minutes pour atteindre les quarts de finale de l’Open d’Australie lundi.

L’ancien numéro un mondial non classé a gagné 6-3, 6-3 sur Rod Laver Arena et affronte la 17e tête de série allemande Angelique Kerber ou la 30e tête de série russe Anastasia Pavlyuchenkova au cours des huit derniers.

Il ne reste que trois des dix premières têtes de série – la tête de série Ashleigh Barty et la septième tête de série Petra Kvitova se rencontrent en quart de finale.

L’autre est Simona Halep, la quatrième tête de série, qui joue la 28e tête de série estonienne Anett Kontaveit.

Muguruza, 26 ans, a retrouvé Conchita Martinez, son compatriote espagnol et le champion de Wimbledon en 1994, au début de l’année dans l’espoir de relancer sa carrière défaillante.

Muguruza, qui a subi une stérile 18 mois, a déclaré qu’elle aimait avoir Martinez dans son équipe d’entraîneurs.

“Lorsque vous parlez à un autre joueur, vous n’avez pas à mettre trop de mots, vous vous comprenez tout de suite”, a-t-elle déclaré.

Dans le cadre de son redémarrage, Muguruza a passé quelques jours en basse saison à gravir le Kilimandjaro pour se vider du tennis.

Muguruza a terminé 2019 au 36e rang mondial, la première fois depuis 2014 qu’elle termine l’année en dehors du top 20.

Mais elle est revenue à la vie en 2020, atteignant les demi-finales à Shenzhen au début de l’année avant de se retirer de Hobart en quart de finale avec un virus.

“Le premier jour, je ne me sentais pas bien du tout (à Melbourne) mais chaque jour ça s’améliore”, a-t-elle déclaré.

Muguruza a remporté avec force le premier set en 30 minutes contre un Bertens choqué.

Elle a pris l’élan dans le deuxième set, rompant pour une avance rapide de 1-0, pour être immédiatement repoussée.

L’Espagnol renaissant a encore une fois battu Bertens pour 3-2 et confortablement tenu pour 4-2.

Muguruza a encore une fois battu pour une avance de 5-3 et mis Bertens sous pression avec de puissants coups de fond de l’arrière du terrain.

Elle n’a pas réussi à repousser Bertens sur la première balle de match, mais elle a scellé la victoire avec un autre gros coup droit, celui-ci sur la ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*