Murkowski dénonce les témoins de la destitution, mettant Trump sur le chemin de l’acquittement


La sénatrice républicaine Lisa Murkowski s’est prononcée vendredi contre la convocation de témoins au procès de destitution du président Trump, tout en assurant au Sénat de conclure les procédures avec un acquittement probable dans quelques jours, voire des heures.

© Fourni par FOX News

«Compte tenu de la nature partisane de cette mise en accusation depuis le tout début et tout au long de la procédure, je suis parvenu à la conclusion qu’il n’y aura pas de procès équitable au Sénat. Je ne pense pas que la poursuite de ce processus changera quoi que ce soit. Il est triste pour moi d’admettre qu’en tant qu’institution, le Congrès a échoué », a déclaré Murkowski, un sénateur modéré clé qui a été étroitement surveillé sur la question des témoins.

L’annonce est intervenue après que le sénateur Lamar Alexander, R-Tenn., Qui avait également été sur la clôture sur la question, a annoncé jeudi soir qu’il ne soutiendrait pas d’autres témoins dans le procès de Trump “superficiel, pressé et totalement partisan”.

Diaporama par les services photo

À l’heure actuelle, les sens. Susan Collins du Maine et Mitt Romney de l’Utah sont les seuls sénateurs du GOP à signaler leur soutien aux témoins. En supposant que les démocrates votent en bloc et qu’aucun autre républicain ne fasse défaut, cela laisserait le côté pro-témoin avec seulement 49 voix.

Le Sénat devrait voter sur la question des témoins plus tard vendredi. À partir de là, les procédures pourraient se prolonger jusqu’à vendredi soir et jusqu’au week-end – et peut-être au-delà – mais il faut une sur-majorité des deux tiers pour condamner un président.

Peu de sénateurs ont publiquement bougé des lignes de parti au cours du procès, laissant les directeurs de destitution bien en deçà des votes nécessaires pour condamner à moins d’un tour extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*