Ne laissez pas Bjorkstrand sur le fil de renonciation


Spécial pour Crumpe

Après les pauses folles du jeu au cours des deux dernières semaines, le calendrier de la LNH commence à redevenir normal. Allez-y et déployez les files d’attente habituelles sans vous soucier des All Star Game assises et en espérant que les remplissages puissent produire de manière adéquate.

(À moins que tous vos grands noms ne soient blessés. Dans ce cas, meilleure chance la saison prochaine!)

Nous passons à la partie importante de la saison fantastique. Il est temps de consolider votre succès – ou de pousser à une position plus élevée. Quelle meilleure façon d’atteindre l’un ou l’autre objectif que de recruter quelques recrues. Voici le dernier lot, tout juste sorti du fil.

En avant

Oliver Bjorkstrand, Blue Jackets de Columbus (34% sur la liste)

Fin novembre, Bjorkstrand a été inscrit dans six pour cent des ligues Crumpe. Puis il a enchaîné 10 points et 56 (!) Tirs en 13 matchs avant que sa blessure ne le fasse sortir pour les 13 suivants. J’espère que vous avez caché Bjorkstrand pendant son absence, car il est revenu la semaine dernière et a tiré deux buts à la maison. -apparitions. Et s’il est toujours disponible, ajoutez-le avant le prochain match de Columbus samedi.

Paul Stastny, Golden Knights de Vegas (21%)

En raison du dernier revers de William Karlsson, Stastny concentre à nouveau Mark Stone et Max Pacioretty sur une force égale. Karlsson pourrait être de retour lorsque Vegas jouera vendredi et cela pourrait renvoyer Stastny au point pivot n ° 3, mais il devrait rester avec le jeu de puissance le plus élevé – où il a produit huit points. Le vétéran a également été solide en janvier avec quatre buts, cinq passes et 23 tirs en neuf matchs.

Pavel Buchnevich, Rangers de New York (8%)

Après un début torride, Buchnevich s’est refroidi avec seulement une paire de points à montrer des 15 dernières sorties de 2019. Le joueur de 24 ans a commencé à inverser la tendance en enregistrant cinq points, 21 tirs et 20 coups sûrs lors de la plus récente neuf – y compris le dernier effort monstre 24:18 quand il a compté un PPG tout en dirigeant six rondelles sur le net. Ce genre de temps de glace n’est pas durable, mais Buch se qualifie comme une cible immédiate décente grâce au domicile des Rangers contre les Red Wings qui habitent en bas ce week-end.

Filip Zadina, Red Wings de Détroit (4%)

En plus de posséder le pire penalty de la ligue, la production de buts, la GAA et le pourcentage d’arrêts, Detroit est dernier au classement, 13 points derrière les Kings classés 30e. Mais bon, il y a une lumière vive quelque part sur la route – et Zadina représente l’un de ces rayons. L’ailier talentueux a partagé cette saison entre les Wings et l’AHL et a combiné pour 31 points en 47 matchs. Il s’est même enregistré avec sept PPP de la LNH et devrait revenir pour le calendrier à venir du grand club. Si vous cherchez un tireur d’élite mais que vous êtes prêt à ignorer les chiffres négatifs, Zadina est votre homme.

Tyler Ennis, Sénateurs d’Ottawa (2%)

Il était une fois une dynamo d’Edmonton qui a fait irruption sur la scène et a produit 49 points en tant que recrue. Les huit années suivantes ont été remplies de blessures et de déceptions, mais les compétences ont toujours été disponibles. Il a fallu quelques semaines à Ennis pour démarrer après le déménagement de Toronto – puis les statistiques ont décollé. Depuis le début du mois de décembre, il a marqué sept buts et 11 passes décisives tout en contribuant sept points au deuxième avantage des Sénateurs. Ce type de production devrait se traduire par un taux de liste nettement supérieur à 2%, mais il semble que la plupart des pools ne se soient pas encore fait connaître.


Ennis devrait être inscrit dans plusieurs ligues. (Photo par Andre Ringuette / NHLI via Getty Images)

Plus

Joel Farabee, Flyers de Philadelphie (1%)

Depuis que Farabee a été repêché avec le 14e choix en 2018, il a rapidement progressé dans les rangs. Il n’est pas à court de talent, mais il est difficile de produire au plus haut niveau si vous recevez un minimum de minutes. Heureusement, Farabee a récemment évolué aux côtés de Sean Couturier et Jakub Voracek. Le gamin a répondu à l’augmentation des opportunités avec des points au cours des trois derniers. Surveillez sa situation la semaine prochaine pour voir comment il gère l’attention supplémentaire.

L’histoire continue

Drake Caggiula, Blackhawks de Chicago (1%)

Caggiula a raté près de deux mois en raison d’une commotion cérébrale. Il a été lentement retravaillé plus tôt ce mois-ci, mais a ensuite enregistré des indices multipoints consécutifs et a marqué pour un PPG lors du dernier concours des Blackhawks. Tant que Caggiula peut maintenir ce partenariat avec Jonathan Toews – ou au moins conserver un rôle stable parmi les six premiers – alors l’attention fantastique augmentera. Et l’injection de temps de jeu de puissance ne peut être négligée, d’autant plus qu’il n’a jamais accompli beaucoup de choses dans ce département depuis 2017-18.

Zach Sanford, St. Louis Blues (0%)

En parlant d’attaquants avec des coéquipiers favorables, Sanford roule avec Ryan O’Reilly et David Perron. Il n’y a pas grand-chose dans l’action des équipes spéciales, mais l’attaquant de puissance a affiché deux buts, trois passes décisives, huit tirs, 12 coups sûrs et un plus-5 en trois apparitions. Sanford est généralement plus un fournisseur secondaire depuis qu’il est devenu pro, mais quiconque patine avec deux joueurs attaquants supérieurs à la moyenne est tenu de trouver la feuille de match.

Défenseurs

Nikita Zadorov, avalanche du Colorado (18%)

Malgré l’absence d’infraction, Zadorov reste un contributeur clé sur la ligne bleue des Avs. Le géant russe a poursuivi avec 278 coups sûrs en tête de la ligue de 2017-2018 avec 228 la saison dernière et a récolté 131 autres buts en 45 matchs cette saison. Zadorov remplit son profil physique avec des portions suffisantes de blocs (51) et PIM (49). Son allure récente vient du but et de trois passes décisives en quatre, mais considérez-les comme une anomalie car il n’offre de valeur qu’en fonction de la façon dont il empêche l’adversaire de marquer.

Devon Toews, Insulaires de New York (8%)

Toews a excellé tout au long de sa carrière dans la Ligue américaine, totalisant 86 points en 130 sorties. Le saut aux Islanders n’a pas généré de chiffres époustouflants, mais une marque de 0,371 point par match est qualifiée de décente. Le quart-arrière hors concours de Quinnipiac domine le jeu de puissance n ° 1 et y reste en moyenne près de deux minutes, bien qu’il n’ait frappé que pour quatre PPP. Peut-être que Noah Dobson le remplacera éventuellement dans l’unité supérieure, mais si Toews peut proposer plus de performances comme le but et deux passes décisives qu’il a remportées le 18 janvier contre les Caps, peut-être qu’il y a assez de place pour que les deux hotshots réussissent.

Travis Sanheim, Flyers de Philadelphie (3%)

Sanheim a éclaté l’an dernier avec 35 points en 82 matchs. Seize sur 50 semble être un recul, mais le joueur de 23 ans a mûri sur la défensive. Malheureusement, cet aspect du jeu ne compte pas pour la fantaisie. Et bien que les deux passes en avantage numérique puissent ne pas ressembler à beaucoup, le deuxième groupe des Flyers – à savoir les trois mentionnés dans la section précédente – est suffisamment dangereux pour déplacer les statistiques de Sanheim dans la bonne direction.

Erik Gudbranson, Canards d’Anaheim (3%)

Comme Zadorov, Gudbranson n’est pas connu pour ses prouesses pointues. Ses 12 derniers matchs ont donné deux buts et deux passes décisives, mais cela a été complété par 26 tirs, 27 coups sûrs et 12 blocs. La troisième sélection globale de 2010 est également habile à tuer les pénalités, mais il est mieux connu pour les prendre – comme le prouve le 93 PIM. Gudbranson vient d’enregistrer des points dans des concours consécutifs, mais marquer ne sera pas la raison pour laquelle vous l’utiliserez dans votre alignement.

Étant donné que les Devils sont positionnés en deuxième position à partir du bas à l’Est, le pourcentage de sauvegarde de 2,95 GAA et 0,906 de Blackwood ne semble pas si terrible. Autrement dit, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte qu’il n’y a que cinq gardiens réguliers de la LNH avec des GAA plus élevés et six avec des pourcentages de sauvegarde inférieurs. Mais étant donné que la compétition de Blackwood à Jersey se compose d’un Louis Domingue décevant et d’un Cory Schneider en mauvaise santé, vous pourriez aussi bien considérer le natif de Thunder Bay pour son top 10 des sauvegardes.

Carter Hutton, Buffalo Sabres (22%)

Cette saison était censée être un retour en forme pour Hutton. Et même s’il a remporté ses six premiers matchs – dont deux blanchissages – la campagne s’est rapidement envolée. L’ancienne surprise de Saint-Louis s’est transformée en trois puants en novembre et n’est ensuite apparue que dans cinq des 29 matchs suivants. Sa fortune pourrait s’améliorer, car Linus Ullmark a chuté tard dans le match de mardi et devrait être absent pendant un mois. Hutton devrait recevoir l’essentiel des départs, mais une mauvaise performance de sa part ou un affichage impressionnant de la part de Jonas Johansson pourrait gâcher l’occasion.

Plus de Crumpe Fantasy Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*