Open Court: Thiem en finale à Melbourne? Ce ne serait pas une surprise (par Marco Mazzoni)

L’affichage masculin de l’Open d’Australie 2020 raconte deux histoires très différentes entre le haut et le bas. Aujourd’hui, Djokovic a vaincu un Federer pas en parfait état, débouchant la finale # 26 en Slam et huitième à Melbourne, où jusqu’à présent vous n’avez jamais perdu dans l’acte décisif, poursuivant le dix-septième Slam en carrière. Par conséquent, une conclusion “perdue” dans la partie inférieure du tirage au sort, où les deux super champions ont battu la compétition en respectant la prédiction de la veille. La vieille garde rejette l’agression des jeunes et surprend.

Une histoire très différente en haut du tableau, où Nadal n.1 est sorti hier aux mains de Dominic Thiem après une bataille meurtrière, quatre heures de tennis en poussée et rotation extrêmes, l’Autrichien étant mieux placé pour remporter le bris d’égalité et l’arraché les points décisifs. Pour lui tenir compagnie en demi-finale pour jouer une place pour la première finale de Melbourne Sasha Zverev, qui a commencé absolument sur la bonne voie étant donné la période très négative qu’il traversait, il a fait son chemin dans le tournoi, obtenant son meilleur résultat de tous les temps en Slam. Donc deux “jeunes” pour jouer une place en finale. L’histoire récente de l’allemand est curieuse.

Il a fait face à une morte-saison au milieu de la controverse à la maison après avoir sauté brusquement Davis et avoir profité des riches performances de Federer en Amérique latine. Il s’est présenté “à terre” à l’ATP Cup dans de très mauvaises conditions, perdant mal ses matchs, et ne cachant pas une nervosité discrète, entre raquettes détruites sur le terrain et déclarations plutôt grincheuses. Mais quelque chose a finalement cliqué. “J’ai décidé de prendre la semaine avant l’Open d’Australie de front, en travaillant 6-7 heures sur le terrain par jour sur les fondamentaux, du service au pilotage. Ce n’est généralement pas fait avant un Slam, mais j’avais besoin de trouver la bonne taille et les sensations dans mon tennis. Cela a fonctionné, comme affronter le tournoi sans aucune attente, jour après jour. ” C’est le sens de ses déclarations dans la quinzaine d’un tournoi absolument positif et inattendu pour lui. Compte tenu de son 2019, clairement dépassé dans la considération générale de Tsitsipas et Medvedev, Sasha s’est étouffé en condition et n’a pas perdu de set jusqu’au défi vs. Wawrinka, où il a réussi à remonter l’inconvénient de trouver un bon rythme avec le service et une toile de coups roulés pour déplacer un Stan trop fatigué. Bravo Zverev, la vraie surprise du tournoi, car honnêtement trouver Thiem en demi-finale à l’Open d’Australie ne peut pas le considérer comme une vraie surprise.

Peut-être que Dominic a également pris un peu de retard dans les prédictions par rapport à Medvedev et Tsitsipas, pensant que peut-être le dur autrichien voulait essayer d’atteindre le sommet de la forme en mai, pour tenter de remporter enfin le premier titre à Roland Garros après deux finales perdues contre. “El Rey” Nadal. Peut-être qu’il le pensait aussi, mais la forme est arrivée, trop impétueuse pour ne pas vraiment le mettre en course pour le titre. Ouais, pour le titre.

Si nous allons voir le nombre de Thiem en 2019 contre le Big3, nous aurons une bonne surprise: son équilibre en saison combinée vs. Rafa, Roger et Novak jouent un 6-2 en sa faveur. Trois coups sûrs en trois matchs contre Federer, 2-1 en sa faveur contre Djokovic, 1 à égalité avec Nadal avant le succès d’hier, qui met à jour le chiffre à 7-2 à partir de 2019. Des chiffres très importants, qui attestent de la force de Dominic et comment le trouver en demi-finale du Slam n’est pas une surprise du tout. Pas même sur le béton, étant donné qu’en 2019, il a battu Roger deux fois sur deux et Djokovic dans le seul match disputé sur le rapide (Finales ATP).

Le face à face entre Thiem et Zverev est de 6-2 pour l’Autrichien, avec le seul match de la saison dernière remporté par Thiem au Masters de Londres. Dominic semble favorisé, mais il devra être très prudent avec certains facteurs. En attendant, sa condition athlétique sera évaluée, après l’énorme fatigue (voire mentale) de son succès sur Nadal. Son tennis grâce au travail avec Massu évolue – trop lentement à mon avis – vers un jeu moins musclé et avec une solution plus avancée, surtout grâce à ce coup de fouet le long de la ligne qui a été décisif pour vaincre n. 1 du classement. Le service lui donne plus de points, mais son tennis reste basé sur la puissance physique dans la poussée, qui ne peut produire que la forme et l’endurance maximales.

Aussi Zverev peut être un rival dangereux pour deux raisons. Il a démontré contre Wawrinka qu’il était capable de prendre un rythme mortel avec le premier service, remportez ses rondes au bâton avec une aisance discrète puis affrontez la réponse de manière agressive, mettant une pression énorme sur son rival. Ne sous-estimez pas l’aspect mental très positif avec lequel l’Allemand joue tout le tournoi: rien à perdre, tout à gagner. Dans ses mots et dans son regard brille une sérénité qu’il avait perdue pendant des mois, à cause de problèmes personnels (rupture avec l’ancien manager et lourdes conséquences juridiques; rupture avec sa petite amie et nouvelle relation récemment entamée, qui semble maintenant l’avoir éclairci) et technique (trop tendu sur le terrain, situation qui le rend passif et trop défensif dans l’échange, en proie aux nombreux frappeurs rythmiques).

Une demi-finale très intéressante nous attend demain matin, pour élire le challenger de Djokovic en finale. Novak n’a jamais perdu de finale à Melbourne, et en tout cas il sera le vrai favori dimanche. Cependant, le sentiment est que le Serbe encouragera Sasha, étant donné à quel point le tennis de Thiem a montré qu’il pouvait l’inquiéter. Certes, un autre jeune homme arrivera en finale du Slam, après Medvedev à l’US Open 2019. Le train du changement de génération semble maintenant avoir été déclenché de manière irréversible, et selon Djokovic aujourd’hui, après le succès de Federer «avoir de nouveaux jeunes champions en Slam c’est un enrichissement pour notre sport. Je ferai certainement de mon mieux pour retarder leur succès. “

Marco Mazzoni

@ Alberto Bonimba (# 2506898)

Quelle triste chose à propos de Slam in Slam d’espérer que Nole ne gagnera pas à la fin. Mettez tant de mélancolie.

Domenico gagne et remporte également le tournoi.
Bien mérité.

Améliorations impressionnantes de Thiem l’année dernière, il est maintenant un joueur complet et mérite (au moins) d’atteindre la finale, mais je pense qu’il est presque impossible de battre Djokovic en Australie (j’espère que je me trompe). Zverev très chanceux sur le tableau de bord: évitez Medvedev, trouvez un Rublev déchargé et trouvez un Wawrinka très défectueux. Zverev est un joueur qui ne me convainc pas, son jeu est trop lié au service.

@ DYLAN1998 (# 2506924)

Évidemment, ce ne sont pas les données de 2019-2020. Tibur a répondu à ces questions.

Cependant, je trouve que Zverev fait partie du Top 10 le plus chanceux. Ensuite, bien sûr, les tirages favorables ont pu être exploités, et il était bon (pas seulement ici, même dans environ 1000..type Madrid 2018: Thiem face à Coric-Nadal-Anderson, Sascha face à Mayer-Shapovalov et une autre (Lajovic? ) pas si fort).
J’ai dit que les deux “hauts” auxquels il était confronté étaient: Rublev, qui ne lui a jamais volé de set, et un Wawrinka fatigué et peut-être affaibli.
Rien, je voulais dire que je pense que c’est de la chance.

J’espère la victoire finale de Zverev, alors il fera don de la totalité de la somme Félicitations Alexander!

Écrit par Superman nadal

J’espère que les raffas rafa ne pourront pas le battre

Et Rafa oui? 😆

Écrit par Yuja

Les chiffres de Dominic contre les big3, cher Mazzoni, vous devez les calculer dans les tests de Slam (3 sur 5) parce que nous parlons de Slam. Je ne les connais pas et je compte sur toi. Mais dans ce cas, je ne pense pas qu’ils soient si favorables. Et vous m’apprenez que trois sets sur cinq sont un autre sport par rapport aux matchs plus courts qui se jouent la plupart de l’année.

Contre Rafa, il me semble 1-5.
Jamais joué contre Roger.
2-1 contre Nole.
Pas trop mal, honnêtement.
Surtout si l’on considère que les quatre victoires de Rafa sont à Paris (deux en finale, une en demi, l’autre je pense au troisième tour).
Toute la mémoire, donc certaines données peuvent ne pas être entièrement exactes.

J’espère que Rafe Rafano ne peut pas le battre

@ Le général (# 2506899)

Le Stan vu contre zverev ressemblait au fantôme de celui vu contre Medvedev. C’était peut-être mon impression

Ce ne sera pas une marche contre Zverev, mais Thiem ne peut que commencer favorisé, compte tenu des précédents entre les deux.
Et dans l’ensemble, je pense que pour Nole, le bon Dominique est le pire adversaire pour le défi final, tout en restant le favori, bien sûr.
L’Autrichien n’a aucun problème à maintenir le rythme de l’échange et à le briser soudainement avec ses marteaux de revers.
Disons que pour une finale âprement disputée, il faut espérer Thiem, car je ne pense pas que Zverev soit prêt à battre Djoko 3 sur 5 sur le béton.

Écrit par Yuja

Les chiffres de Dominic contre les big3, cher Mazzoni, vous devez les calculer dans les tests de Slam (3 sur 5) parce que nous parlons de Slam. Je ne les connais pas et je compte sur toi. Mais dans ce cas, je ne pense pas qu’ils soient si favorables. Et vous m’apprenez que trois sets sur cinq sont un autre sport par rapport aux matchs plus courts qui se jouent la plupart de l’année.

Étant donné que le tennis n’est pas uniquement composé de slam, Dominic mesure 2-1 cmq. Il n’a perdu que contre Nadal en finale parisienne. Il a battu Dkokic à Paris l’année dernière et Rafa dans cet AO

Écrit par Yuja

Les chiffres de Dominic contre les big3, cher Mazzoni, vous devez les calculer dans les tests de Slam (3 sur 5) parce que nous parlons de Slam. Je ne les connais pas et je compte sur toi. Mais dans ce cas, je ne pense pas qu’ils soient si favorables. Et vous m’apprenez que trois sets sur cinq sont un autre sport par rapport aux matchs plus courts qui se jouent la plupart de l’année.

Changez peu. Il est toujours capable de battre le big3 contrairement aux autres jeunes qui continuent de cliquer dans les slams. Type Medvedev. Qui a dû diviser le monde et les a pris à la place d’un Stan bouilli et affaibli (d’un virus).
Si ce sont les chiffres de la saison dernière (6-2 avec le grand 3) cela signifie que le plus fort des “nouveaux” est lui … mais on l’avait vu aussi en finale (nole et roger battus en séquence).

Dimanche, peut-être que Nole gagnera quand même (c’est son tournoi) mais Thiem est le seul derrière les nouveaux qui a de réelles chances de l’inquiéter et de rendre la finale pas évidente

En plus d’aller en finale, nous espérons que le Serbe ne gagnera pas!

Certes, le Serbe aurait préféré être en finale l’habituel Nadal car à Melbourne il le bat d’une jambe.

Les chiffres de Dominic contre les big3, cher Mazzoni, vous devez les calculer dans les tests de Slam (3 sur 5) parce que nous parlons de Slam. Je ne les connais pas et je compte sur toi. Mais dans ce cas, je ne pense pas qu’ils soient si favorables. Et vous m’apprenez que trois sets sur cinq sont un autre sport par rapport aux matchs plus courts qui se jouent la plupart de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*