Palmer se lève pour un rachat en play-off



Récapitulation de la journéeBeau Hossler a été le premier à faire un mouvement, battant un 66 sur le parcours Nord, un tour bientôt égalé par Zac Blair alors que la paire atteignait la moitié du T7 sur 6 sous 138. Ils étaient rejoints par Keegan Bradley (72) et Patrick Reed (69) qui a joué le parcours sud. J.B.Holmes (NC 69), Jhonattan Vegas (SC 68), Sebastian Capellan (71 NC) et Matthew NeSmith (70 SC) ont amélioré ces totaux d’un coup pour T3. Pendant ce temps, Brandt Snedeker, double vainqueur du tournoi, a joué le South Course avec beaucoup de style, caressant un 67 pour un total de 8 sous les 136. Cependant, ils poursuivent tous Ryan Palmer. Le Texan a cardé 11 birdies avant de gâcher son dernier trou avec un 60 dans le réticule. Néanmoins, son North Course 62 lui a laissé deux coups sûrs sur 10-sous 134.Leaderboard: -10 Ryan Palmer, -8 Brandt Snedeker, -7 JB Holmes, Jhonattan Vegas, Sebastian Capellan, Matthew NeSmithNotables: -6 Keegan Bradley, Patrick Reed , -5 Jon Rahm, -4 Jordan Spieth, Rory McIlroy, Tiger Woods, Low round of the day: Palmer’s 62Cut: -1 143MCs: E Xander Schauffele, Rickie Fowler, +1 Justin Rose, Gary Woodland, +2 Francesco Molinari, Paris pur et simple révisé Palmer 9/2, Rahm 5/1, Snedeker 7/1, McIlroy 15/2, Woods 14/1, Morikawa 25/1, Reed 25/1 Prévisions météo de samedi les températures dans les basses années 60 (mais l’humidité dans les années 70) et une simple brise d’environ 7 mph. Leaders à 36 trous Ryan Palmer (62) – Il a échangé trois birdies et trois bogeys en R1 sur le parcours sud plus difficile, mais R2 n’a rien d’équilibré. Il a décroché 14 des 18 green en régulation, sauvé le par 3 pour 4 et n’a eu besoin que de 1,357 putts par GIR alors qu’il a marqué 11 birdies. Il n’a fait aucun top 30 lors de ses quatre premières visites sur le parcours, mais a été deuxième (perdant en play-off) et T13 depuis.Brandt Snedeker (67) – Il a encerclé deux tours du chapeau de briseurs par, un sur neuf, a ajouté un autre birdie sur les neuf premiers, mais a commis deux erreurs en rentrant à la maison. Il passera le week-end à chercher un neuvième top dix et une troisième victoire dans le tournoi. Le sort des favorisRory McIlroy a commencé la journée en 5-under, l’a porté à 7-under en tournant sur le South Course – puis a implosé avec trois bogeys. Enfin, il est allé sable-rugueux-sable-rugueux sur son chemin vers le dernier de ces coups de feu maladroits. Jon Rahm a amélioré ce total après un neuf front sauvage sur la même piste, suivi de huit pairs et d’un bogey sur le chemin du retour. Tiger Woods a lancé le premier green à quatre et a passé le reste de son tour sur le parcours sud à rattraper son retard. Il a réussi un 71, mais n’est qu’à 4 sous la semaine. Justin Rose s’est mis au virage sur le North Course en 3-sous-pair, même pour la semaine, mais a ensuite atterri trois bogeys au rebond. Il passera la semaine hors du cours. CitationsRyan Palmer (62) – «Un de ces jours. Très excitant, mais un long chemin à parcourir. Heureusement, il n’y a pas beaucoup de classements. Juste une question de frapper les coups de feu et de bavarder. Je l’ai très bien fait aujourd’hui. Perdre un match de barrage ici en 18, près de Sony, j’adore où en est mon jeu. »Brandt Snedeker (67) -« Je suis parti du bon pied et je n’ai pas joué trop défensivement toute la journée. Avait un bon rythme sur les greens. Je savais que je ne recommencerais pas ce week-end, alors j’ai essayé de descendre bas. J’ai eu une excellente séance d’entraînement et j’ai fait un excellent travail pendant deux jours. Je me sens à l’aise ici et j’adore le Poa cahoteux. »Route vers la victoire à Torrey Pines2019 – Justin Rose R1: 2e, R2: 1er, R3: 1er2018 – Jason Day R1: 113e, R2: 6e, R3: 5e2017 – Jon Rahm R1 : 77th, R2: 21st, R3: 13th2016 – Brandt Snedeker R1: 90th, R2: 57th, R3: 27th2015 – Jason Day R1: 95th, R2: 6th, R3: 8thNotes: De 2011 à 2018, chaque champion avait commencé le Parcours sud plus difficile. Au bout de 36 trous, la situation s’est normalement quelque peu redressée, mais il y a quand même eu des ripostes remarquables le week-end, notamment Rahm et Snedeker (voir ci-dessus). Au total, sur les 24 derniers vainqueurs de tournois, neuf étaient hors du top 10 à mi-parcours, six hors du top 20 et quatre hors du top 30. José Maria Olazábal en 2002 s’est le plus éloigné du classement samedi et dimanche après avoir débuté le T69 et gagner par un. Le sort des leaders à mi-chemin à Torrey Pines – où ont-ils fini? 2019 Justin Rose 1er 2018 Ryan Palmer 2e Histoire continue 2017 Justin Rose 4e 2016 KJ Choi 2e, Gary Woodland 18e2015 Harris English 2e Notes: Au 21e siècle, 27 joueurs détiennent ou partagent la mi-parcours leader dans cet événement et seuls cinq d’entre eux ont remporté la victoire. C’est arrivé deux fois au cours des 11 dernières années. Zoom sur – Xander Schauffele Un cinquième départ pour le Californien et une quatrième coupe manquée. L’année dernière, il était T25 et ce ne sont pas seulement ses tours de week-end qui ont fait l’effort de se démarquer. Son premier tour il y a 12 mois était un 69 et en tant que tel son seul effort sous-70 dans ce qui est maintenant 12 tours. Focus sur – Rickie Fowler Contrairement à Schauffele, son compatriote californien Fowler a apprécié ses premières visites à Torrey Pines, récoltant quatre top 20 lors de ses cinq premières apparitions. Mais sa coupe manquée cette semaine était sa cinquième à ses sept derniers départs et durant cette période, il n’a jamais terminé une seule fois dans le top 60. Focus sur – le Desert Tour de l’European Dubai Desert Classic Les fairways sont restés plus étroits que d’habitude, et les plus épais, mais le l’absence d’un vent diabolique a rendu la notation plus facile qu’au premier jour. Ce n’est pas ce que le pionnier de 18 trous Thomas Pieters a remarqué – il a eu besoin de dix coups de plus que jeudi (77) et a chuté à T32. L’Anglais Eddie Pepperell a continué de briser son funk de forme au début de 2020, ajoutant un 67 à son premier 69 pour prendre la tête avec 8 sous 136. Il est poursuivi en fin de semaine par le champion en titre Bryson DeChambeau, le vétéran Robert Karlsson et Dean Burmester, qui a révélé que lui et sa famille s’étaient échappés indemnes, à part quelques ecchymoses, d’un accident survenu lors d’un trajet Uber mercredi. Il attribue sa gratitude et sa conscience mentale à ce qui compte vraiment dans la vie. Tommy Fleetwood a battu un 65 pour frapper T11, quatre tirs en arrière de son ancien coéquipier d’Angleterre Pepperell et les livres restent méfiants après ses pitreries de week-end de faible score des derniers mois.R2 classement: -8 Eddie Pepperell, -7 Dean Burmester, Bryson DeChambeau, Robert Karlsson, -6 Ashun Wu, Romain Langasque, -5 Kurt Kitayama, Sebastian Heisele, Christiaan Bezuidenhout, Victor Perez Notes: -5 Tommy Fleetwood, -3 Shane Lowry, -2 Henrik Stenson, -1 Sergio Garcia, E Thomas Pieters , +2 Danny Willett, Lee WestwoodMC (coupe +2): +4 Bernd Wiesberger, +5 Rafa Cabrera Bello, +9 Matt Wallace, +10 HaoTong LiRevised paris: DeChambeau 7/2, Pepperell 6/1, Fleetwood 6/1 , Perez 10/1, Langasque 14/1, Burmester 16/1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*