Points de discussion au golf cette semaine: Tiger se souvient de Kobe Bryant


Paris (AFP) – La conversation s’est rapidement détournée du golf après le putt final des deux tournois du week-end.

Le leader du classement, Brooks Koepka, a pris un week-end de congé et les deux hommes qui le poursuivaient, Rory McIlroy et Jon Rahm, ont comblé l’écart avec les trois premiers classés au Farmers Insurance Open à Torrey Pines.

Mais l’atmosphère a été dominée par la nouvelle de la mort de la star de la NBA, Kobe Bryant, à 140 milles sur la côte californienne à Calabasas.

Et après que les deux tournois ont été remportés par les Australiens le jour de l’Australie, les vainqueurs, Lucas Herbert et Marc Leishman, ont voulu parler des récents incendies catastrophiques chez eux.

Tiger se souvient de Kobe

Tiger Woods était sur la bonne voie et en conflit lorsque la nouvelle a commencé à se répandre que son ancien partenaire d’entraînement était décédé – mais le cadet Joey LaCava a délibérément caché la nouvelle de lui.

La carrière de Bryant a été parallèle à celle des Lakers et ils s’entraînaient ensemble.

“J’essayais de gagner le tournoi de golf”, a déclaré Woods immédiatement après la manche. “Joey a réalisé que j’étais enfermé là-dessus et je ne voulais pas me distraire.”

«Les gens criaient:« Faites-le pour Mamba ». Maintenant, je comprends “, a déclaré Woods. “C’est incroyable, la réalité qu’il n’est plus ici,”

Woods et Bryant s’entraînaient ensemble lorsqu’ils étaient voisins.

“Nous avons vraiment connecté sur le plan mental: la préparation combien il faut pour être préparé.”

Woods, qui a 44 ans, est devenu professionnel en août 1996. Bryant, qui avait 41 ans, a été repêché en juin de la même année par la Charlotte et a fait ses débuts en NBA en novembre.

“Il est venu dans la ligue et je suis devenu pro plus ou moins en même temps. Nous avons couru nos 20 ans ensemble.”

Australie Day double

Leishman a devancé Rahm d’un coup pour remporter le tournoi de Torrey Pines quelques heures après que son compatriote Herbert ait battu l’Afrique du Sud Christiaan Bezuidenhout en séries éliminatoires pour gagner à Dubaï.

C’était un doublé australien lors de la fête nationale officielle, mais les deux joueurs sont originaires de régions de Victoria durement touchées par les récents feux de brousse.

“Assez étonnant, en particulier tous les problèmes qui se sont produits en Australie avec les incendies et les gens qui ont perdu la vie, les pompiers. C’est vraiment dévastateur”, a déclaré Leishman.

Herbert a exprimé un sentiment similaire.

“Juste le fait qu’avec tout ce qui s’est passé à la maison”, a-t-il déclaré. “Si je peux apporter un peu de joie aux gars qui se débattent là-bas, oui, c’est vraiment spécial.”

Speedy Soderberg

Le Suédois Sebastian Soderberg a commencé le tour final à Dubaï 71e et dernier. Décollage de lui-même à 7h10 et a profité de l’occasion pour faire un peu d’histoire du golf, la course en un temps record européen d’une heure et 36 minutes.

Courant entre les tirs, Soderberg a tiré un 75 sur trois et a grimpé d’une place pour terminer 70e – 19 de la tête.

“J’ai eu du mal ces deux derniers jours, alors je me suis dit que cela ne nuirait pas vraiment à mon jeu juste pour faire du jogging entre les deux et ne pas trop réfléchir”, a déclaré le Suédois. “Je pense que le triple a été un très bon résultat, avec zéro fairway touché.”

Sur le PGA Tour en 2017, l’Américain Wesley Bryan a pris 89 minutes pour terminer sa dernière manche au Championnat BMW.

La vitesse de jeu a été un problème, et Dubaï a été le deuxième tournoi depuis l’entrée en vigueur des règles européennes pour punir la lenteur.

Le champion en titre Bryson DeChambeau, l’un des dithers les plus notoires, a reçu un avertissement de ralentissement le 10. Il était toujours à égalité en tête à la 14e place mais a bogué les quatre derniers trous.

L’Américain a été associé dimanche à l’un de ses détracteurs, Eddie Pepperell.

“Nous nous sommes vraiment bien entendus”, a tweeté l’Anglais. “Et à son crédit, il a accéléré.”

Classements mondiaux

Top 20 le lundi 27 janvier

1. Brooks Koepka (États-Unis) 9,68 points en moyenne

2. Rory McIlroy (NIR) 9,32

3. Jon Rahm (ESP) 8,58

4. Justin Thomas (États-Unis) 7,56

5. Dustin Johnson (États-Unis) 6,64

6. Tiger Woods (États-Unis) 6h30

7. Patrick Cantlay (États-Unis) 6,23

8. Justin Rose (ENG) 5,92

9. Xander Schauffele (États-Unis) 5,87

10. Tommy Fleetwood (États-Unis) 5,77

11. Webb Simpson (États-Unis) 5.09

12. Patrick Reed (États-Unis) 4,92

13. Tony Finau (États-Unis) 4,59 +3

14. Louis Oosthuizen (RSA) 4,58 -2

15. Adam Scott (AUS) 4,56 -2

16. Gary Woodland (États-Unis) 4,41 -1

17. Bryson DeChambeau (États-Unis) 4,39

18. Shane Lowry (IRL) 4,36 +1

19. Paul Casey (ENG) 4,27 -1

20. Marc Leishman (AUS) 4.2402 +8

Choisi:

23. Francesco Molinari (ITA) 4,04 -2

27. Henrik Stenson (SWE) 3,34 -1

29. Lee Westwood (ENG) 3.11

42. Sergio Garcia (ESP) 2,70

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*