Points de discussion du football européen ce week-end


Paris (AFP) – La mort de Kobe Bryant a plongé les supporters du monde du football dans le deuil, tandis que le nouveau patron de Barcelone, Quique Setien, est déjà sous pression après la lamentable défaite de son équipe en Liga à Valence et Erling Braut Haaland continue de vibrer.

AFP Sport se penche sur quatre choses que nous avons apprises d’un week-end chargé de football européen.

La mort de Kobe Bryant secoue le football

La mort de la légende du basket-ball Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère dimanche a envoyé des ondes de choc dans le monde entier et a provoqué une vague de chagrin parmi les sportifs, y compris certains des principaux dirigeants du football.

L’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku a rendu hommage au quintuple champion de la NBA, qui a passé une grande partie de son enfance en Italie, qualifiant Bryant de “sa plus grande idole sportive”.

“Votre éthique de travail et votre mentalité m’ont tellement inspiré dès que j’ai compris ce qu’il fallait pour devenir un pro”, a écrit l’attaquant belge sur Instagram.

La superstar brésilienne Neymar a quant à elle honoré Bryant en direct à la télévision après avoir marqué les deux buts lors d’une victoire 2-0 à Lille qui a placé le Paris Saint-Germain 10 points d’avance au sommet de la Ligue 1.

Le joueur le plus cher du monde a inscrit à la maison la pénalité de 52e minute qui a valu au PSG deux buts et est passé devant les caméras de télévision à côté du terrain du Stade Pierre Mauroy pour faire le numéro 24 avec ses doigts en l’honneur du numéro de maillot de Bryant.

“C’est profondément attristant pour le monde du sport et pour nous tous”, a déclaré Neymar à Canal + après le match.

“Pas seulement pour les fans de basket-ball, mais pour tout ce qu’il a fait pour le sport.”

Setien sous pression précoce

La décision de Barcelone de licencier Ernesto Valverde à la mi-saison et de nommer Quique Setien est déjà remise en question après que les champions de la Liga ont été battus 2-0 par une Valence endémique samedi.

La défaite a coûté la première place au Barça alors que le Real Madrid en profitait en battant le Real Valladolid 1-0 dimanche, avec la pression maintenant sur Setien pour répondre.

Son équipe était dominante mais lourde en possession et lorsque Valence réussit à voler le ballon, ils semblèrent beaucoup plus dangereux.

C’est la première fois que Madrid termine un tour de matches au sommet de la pile depuis octobre et il reste à voir si Barcelone peut reprendre l’élan qui semble maintenant être avec l’équipe de Zinedine Zidane.

La victoire décousue de Madrid ressemblait à l’étoffe des champions et leur donne un coussin avant le derby de la ville du week-end prochain contre l’Atletico Madrid.

Gattuso guérit Napoli ‘marqué’

Gennaro Gattuso a remporté sa première victoire en championnat depuis qu’il a pris le dessus sur Napoli en choquant la Juventus, leader de la Serie A, mais l’Italien a insisté sur le fait que la victoire surprise n’effacerait pas sa défaite 2-0 contre la Fiorentina le week-end précédent.

“Je n’ai pas oublié la cicatrice de la défaite de la Fiorentina, un match qui a porté un coup à mon travail”, a déclaré Gattuso, qui avait perdu trois de ses quatre premiers matches de Serie A en charge depuis le remplacement de Carlo Ancelotti.

Napoli montre des signes de vie après s’être appuyé sur la victoire en quart de finale de la Coupe d’Italie contre les détenteurs de la Lazio la semaine dernière en gâchant le retour de l’ancien entraîneur Maurizio Sarri à Naples.

“Nous avons battu deux bonnes équipes maintenant, mais nous sommes toujours en difficulté”, a déclaré l’ancien entraîneur de l’AC Milan.

“Nous devons continuer à pousser parce que cette équipe s’est trop endommagée avec certaines attitudes et certains comportements.”

L’an dernier, Napoli, deuxième du classement, est désormais 10e – à 12 points des places de la Ligue des champions – après avoir remporté seulement deux fois en championnat depuis fin octobre.

Haaland «imparable» plus que battage médiatique

Deux matchs et Erling Braut Haaland fait déjà des vagues en Bundesliga après deux performances exceptionnelles sur le banc du Borussia Dortmund.

L’entraîneur normalement réservé de Haaland, Lucien Favre, l’a salué après avoir marqué deux fois lors de la victoire de 5-1 contre Cologne vendredi, à la suite de son incroyable coup du chapeau du week-end précédent.

“Il est imparable. Il veut toujours s’entraîner, il veut toujours gagner. En tant qu’entraîneur, c’est fantastique d’avoir de tels joueurs à votre disposition”, a déclaré Favre.

Haaland est le premier joueur à avoir marqué cinq fois lors de ses deux premiers matches de Bundesliga, et son taux de buts est actuellement de un toutes les 12 minutes.

“Vous rêvez de quelque chose comme ça quand vous étiez enfant. C’était absolument fantastique”, a déclaré Haaland.

“Maintenant, je dois juste continuer à m’entraîner et être en meilleure forme. Ensuite, ce sera mieux sur le terrain.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*