“Si je tire 80 ou 60, ça n’a pas d’importance”: Koepka pleure Bryant


King Abdullah Economic City (Arabie saoudite) (AFP) – Le numéro un mondial, Brooks Koepka, a déclaré qu’il avait pleuré après avoir entendu parler de l’accident mortel d’hélicoptère de Kobe Bryant dimanche – bien qu’il n’ait jamais rencontré la légende du basket-ball.

L’Américain a publié un post Instagram touchant après la mort de l’ancien gardien des Lakers de Los Angeles.

“J’étais un fan des Lakers à cause de lui”, a déclaré Koepka mardi avant l’International saoudien de cette semaine au Royal Greens Golf Club à l’extérieur de Jeddah.

“J’ai un peu raté l’ère (Michael) Jordan, donc je pense que quiconque de mon âge était un grand fan de Kobe. Je veux dire, j’ai pleuré ce soir-là.

“Je ne l’ai jamais rencontré mais j’ai pleuré pour lui, sa famille et tous ceux qui étaient partis”, a ajouté Koepka.

“J’ai la chair de poule en y réfléchissant maintenant. Je ne peux tout simplement pas imaginer ces dernières secondes, avoir à tenir votre fille sans savoir et ne plus revoir le reste de votre famille.

“Cela vous a fait vraiment apprécier la vie et ce que vous avez, et le golf est un jeu stupide auquel nous venons de jouer. Ce n’est vraiment pas si important.

“Je sais que tout le monde aime le penser, mais ce n’est pas le cas.

“Votre famille, vos amis, tout le monde autour de vous, l’impact que vous pourriez avoir sur d’autres personnes est bien plus important que ce que je fais ici et ce que je photographie.

“Si je tire 80 jeudi ou 60, ce n’est pas grave.”

Bryant 41, voyageait dimanche avec sa fille de 13 ans, Gianna, et sept autres passagers et membres d’équipage lorsque l’hélicoptère Sikorsky S-76 a percuté une colline accidentée dans un brouillard épais à Calabasas, au nord-ouest de Los Angeles. Il n’y avait aucun survivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*