“Tout le monde est fou” – le président parmi les sympathisants à la sortie de la Tunisie Jabeur

Melbourne (AFP) – Un appel téléphonique de son président n’a pas suffi à aider la Tunisienne Ons Jabeur alors qu’elle se retirait de l’Open d’Australie après sa course historique aux quarts de finale mardi.

Jabeur, la première femme arabe à atteindre les huit derniers d’un Grand Chelem, a perdu 6-4, 6-4 à l’Américaine Sofia Kenin.

Jabeur, 25 ans, première femme tunisienne à remporter un match nul à l’Open d’Australie, a déclaré: “J’ai beaucoup entendu parler de la Tunisie, mon téléphone est toujours en train de devenir fou.

«J’ai en fait parlé au président de la Tunisie. Il m’a appelé et m’a souhaité bonne chance, c’était vraiment gentil de sa part.

“J’ai parlé à beaucoup de politiciens en Tunisie. Ils m’ont appelé aussi.

“Tout le monde est fou. Beaucoup de gens appellent et me souhaitent bonne chance.”

Jabeur a déclaré que son téléphone était encore rouge, même après sa défaite.

“Ils reçoivent toujours de très bons messages dont ils sont fiers”, a-t-elle déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé si elle avait un message pour le président tunisien Kais Saied et les dirigeants du pays, elle a répondu: “Je ne sais pas, peut-être que la baisse de la taxe serait une bonne idée.

“Je ne veux pas trop entrer en politique parce que je ne suis probablement pas bon dans ce domaine.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*