Bombardier, la descente aux enfers d’une icône québécoise



Alstom a officialisé ce lundi le rachat de Bombardier Transport, la filiale ferroviaire du groupe canadien, pour environ six milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*