La Team LeBron remporte un All-Star Game historique


Si la Team LeBron a eu le dernier mot face à la Team Giannis (157-155), dimanche, à Chicago, l’essentiel est ailleurs: la nouvelle formule du All-star Game est une belle réussite.

Nul doute que Kobe Bryant aurait apprécié cette nouvelle formule du All-Star Game ! Car si les trois premiers quart-temps ne resteront pas dans les annales, l’intensité mise par les acteurs réunis à Chicago a validé à elle seule le format révolutionnaire mis en place par la Ligue pour relancer l’intérêt du traditionnel raout hivernal en plus de rendre hommage à KB24.

Les deux premiers quart-temps ont d’ailleurs été un bon résumé de ce qu’était devenu le All-Star Game ces dernières années. Profitant de défenses inexistantes, les joueurs se sont essentiellement adonnés à un concours à trois points, tout juste entrecoupé de dunks de LeBron James et Giannis Antetokounmpo. Et si la Team LeBron avait démarré la rencontre pied au plancher, notamment grâce à Kawhi Leonard, remportant ce premier quart (53-41), le deuxième acte, alors que les compteurs avaient été remis à zéro, a été à sens unique en faveur de Team Giannis (51-30).

Rudy Gobert avait beau se démener des deux côtés du terrain, n’hésitant pas à protéger l’arceau comme à son habitude et profitant de l’apathie générale pour empiler les dunks et terminer avec 21 points et 9 rebonds, et LeBron James signer quelques coups d’éclat, l’intensité était toujours aussi faiblarde dans le troisième quart, conclu sur un score de parité (41-41). Au moment d’attaquer la dernière ligne droite, c’est donc Team Giannis qui menait 133-124 et la victoire était promise à la première équipe à 157.

Profitant du manque de réussite de leurs adversaires et désormais concernée en défense, la Team LeBron recollait rapidement au score et les débats devenaient subitement des plus intenses. Giannis Antetokounmpo s’offrait ainsi un contre dantesque sur LeBron James en contre-attaque et Kyle Lowry provoquait une faute offensive sur James Harden alors que celui pensait avoir scellé le sort de la rencontre. Ce n’était que partie remise pour la Team LeBron, Anthony Davis offrant finalement la victoire aux siens sur la ligne des lancer-francs. Pas de quoi néanmoins empêcher Kawhi Leonard, meilleur marqueur du match avec 30 points, de remporter le titre de MVP, le premier Trophée Kobe Bryant.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*