le camp Villani critique le choix de Buzyn pour Paris


Pour le candidat LREM dissident, cette candidature est «incompréhensible».

Par Le Figaro

«Ce choix fragilise l'exécutif en pleine crise sanitaire« du coronavirus, a fait savoir l'entourage de Cédric Villani.
«Ce choix fragilise l’exécutif en pleine crise sanitaire« du coronavirus, a fait savoir l’entourage de Cédric Villani. AFP

Cédric Villani, candidat à la mairie de Paris récemment exclu de La République en marche (LREM), a jugé ce dimanche 16 février que le choix de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour représenter le parti aux élections municipales était «incompréhensible», selon son entourage.

À voir aussi – Agnès Buzyn est candidate à la mairie de Paris et succède à Benjamin Griveaux

«Après de longs conciliabules, l’appareil LREM finit par choisir une candidate qui n’aura que quatre semaines pour se plonger dans les dossiers parisiens», a fait savoir l’entourage du candidat à Reuters.

Un choix «au détriment d’une victoire possible derrière Villani»

«Ce choix fragilise l’exécutif en pleine crise sanitaire, au détriment d’un rassemblement et d’une victoire possible derrière Cédric Villani. Cette décision est une nouvelle fois incompréhensible pour deux-tiers des Parisiens qui espèrent l’alternance», ajoutent les proches du mathématicien.

«Cédric Villani est en position centrale car il est le seul à pouvoir rassembler largement, des écologistes à la droite progressiste, pour réussir l’alternance espérée par les Parisiens. Notre projet reste ouvert à toutes celles et ceux qui veulent changer la politique à Paris.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*