Monaco-Montpellier (1-0) – Pourquoi Islam Slimani est indispensable à Monaco


Auteur d’un but décisif contre Montpellier ce vendredi (1-0), Islam Slimani a encore démontré son impact dans le rendement de l’AS Monaco.

Il fallait voir Robert Moreno se présenter en conférence de presse, cette semaine, pour s’expliquer sur ses tensions avec Islam Slimani. « Marquer c’est important mais le plus important c’est qu’il s’entraîne avec tout le monde à haut niveau, car pendant un mois c’était impossible à cause de sa douleur, je veux avoir Slimani disponible, a lâché l’Espagnol. Je ne sais pas la part de douleur psychique ou physique, il faut demander aux docteurs. Le plus important maintenant c’est qu’il est avec le groupe et on est très heureux de l’avoir avec nous. Il est prêt pour jouer 90 minutes. Je ne veux plus parler de Slimani, le plus important, c’est le club et tous les joueurs ». Il va falloir en parler, pourtant. Car Islam Slimani a encore fait la différence ce vendredi contre un adversaire direct, Montpellier (1-0). Et le Monaco de Moreno lui doit aussi son renouveau. Pourquoi l’Algérien est indispensable à cette équipe ?

Parce que son ratio en fait l’un des joueurs les plus décisifs de Ligue 1

Du haut de ses 31 ans, Islam Slimani peut s’appuyer sur un CV bien garni. Mais depuis son arrivée en Europe, le champion d’Afrique 2019 n’a jamais semblé aussi prolifique. Les chiffres le démontrent. Slimani s’impose comme l’un des joueurs les plus décisifs de Ligue 1 en termes de ratio, étant impliqué dans 16 buts (9 réalisations et 7 passes décisives) en 16 petites apparitions cette saison. Il a également trouvé le chemin des filets lors de ses 3 dernières rencontres en Ligue 1 – une première pour lui sur le Vieux Continent.


Parce que sa complémentarité avec Ben Yedder fait des ravages

Cet argument-là n’est plus à démontrer. Même quand l’AS Monaco signe un match référence au Parc des Princes (3-3) sans l’Algérien au coup d’envoi, c’est encore lui qui tire son épingle du jeu aux côtés de l’inévitable Wissam Ben Yedder. Entre ces deux-là, le courant passe depuis le début. Point de fixation parfait, Islam Slimani bonifie les qualités du meilleur buteur du championnat (16 buts). Sa puissance, ses remises dans le bon tempo et son aptitude à combiner dans les petits espaces sont autant d’atouts pour un Ben Yedder ultra-mobile et tout aussi juste techniquement.

Parce que son mental déteint sur le groupe

Marquer est une chose. Marquer des buts qui comptent en est une autre. Au-delà de son apport technique, la ténacité d’Islam Slimani est également à louer. Combatif, quelles que soient les circonstances d’un match, le buteur des Fennecs affiche des vertus mentales contagieuses. Cela tombe bien : cette équipe de Monaco en a cruellement manqué depuis le lever de rideau. La joie rageuse de l’avant-centre après son but à Amiens au bout de la nuit (1-2), la semaine passée, dit tout de son tempérament. Avec son porte-bonheur sur le front de l’attaque, Monaco peut regarder vers le haut. N’en déplaise à Robert Moreno.

Voir aussi :
>>> Cette statistique impressionnante d’Islam Slimani
>>> Pourquoi le projet de Manchester City est en péril



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*