Moussa Marega (Porto) vide son sac : “Je me suis senti comme une mer**”


Au micro de RMC, Moussa Marega, victime de cris racistes à Guimarães dimanche, est revenu sur sa sortie du terrain.

Des images très tristes. Quelques minutes après avoir donné l’avantage à Porto sur le terrain de Guimaraes (1-2), Moussa Marega a été visé par des cris racistes et a quitté le pré malgré les tentatives de ses coéquipiers pour le retenir.  « Avec les insultes que je reçois, avec les cris de singes que je reçois, je ne pouvais pas rester », a-t-il confié au micro de RMC ce lundi, lui qui affrontait pourtant son ancien club, dont il portait les couleurs en 2016-2017 :

« C’est ce qui me choque le plus. A chaque fois que je joue face à eux, j’applaudis les supporters à la fin du match, je ne célèbre aucun but, je les respecte », confie encore celui qui dit avoir ressenti « une grosse humiliation. Vous ne pouvez pas rester comme ça et continuer à jouer un match alors que des gens se moquent de votre couleur de peau (…) Hier, Je me suis senti comme une merde ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*