“Nous avons la pire attaque de l’Euroligue…”


Edwin Jackson s’est lâché ce dimanche dans un entretien accordé au Progrès. L’arrière français s’agace de son manque de temps de jeu, et du contenu proposé par l’Asvel sur la scène européenne.

« Je ne suis pas revenu à l’Asvel pour y jouer cinq minutes par match. Et je ne vais pas dire que je vis une saison idyllique. Pour moi, cela ne peut pas continuer comme ça. » Edwin Jackson a vidé son sac, ce dimanche, dans un entretien accordé au Progrès.

L’arrière international français (30 ans) regrette sa situation personnelle mais aussi le qualité de jeu de l’Asvel qui, après avoir réalisé un bon début de parcours en Eurolique avant de rentrer dans le rang, affiche certaines lacunes.  « Notre jeu d’attaque est vraiment très difficile à regarder, peste l’ancien joueur du Barça. Nous avons la pire attaque de l’Euroligue, et ce que nous proposons offensivement est loin du compte. Cela me choque que cela ne choque personne. Et est-ce normal qu’Antoine (Diot) n’a pas joué la moindre minute contre le Bayern ? Je suis un peu dépassé par les événements. »

« Je ne remets rien en cause, assure pourtant Jackson, qui s’interroge: « Je ne comprends pas pourquoi les temps de jeu ont changé de façon drastique depuis le début de saison. » Même si son entraîneur Zvezvan Mitrovic semble visé, Jackson explique qu’il n’a de « problème avec personne. » Ce dimanche après-midi, le Français n’était pas sur la feuille de match alors que l’Asvel a concédé sa première défaite de la saison à l’Astroballe en Jeep Elite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*