Piotr Pavlenski, artiste radical


PORTRAIT – Cet opposant au régime russe dénonce la censure et la répression en multipliant les performances subversives et automutilatrices.

Piotr Andreïevitch Pavlenski, artiste performeur russe, à Paris le 10 avril 2017.
Piotr Andreïevitch Pavlenski, artiste performeur russe, à Paris le 10 avril 2017. Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

Qui est Piotr Pavlenski? L’activiste et artiste russe réfugié en France est l’homme qui a diffusé les vidéos et messages compromettants de Benjamin Griveaux, entraînant le retrait du candidat aux municipales à Paris. En 2017, Le Figaro brossait son portrait.

Ce qui l’énerve? C’est quand on lui demande «si ça fait mal». Piotr Pavlenski s’est cousu la bouche avec du fil rouge pour soutenir les Pussy Riot, arrêtées pour avoir chanté une «prière punk» dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou. Il s’est cloué la peau des testicules sur la place Rouge pour protester contre l’indifférence politique de la société russe contemporaine. Il s’est enroulé, nu, dans un rouleau de fils barbelés devant le Parlement de Saint-Pétersbourg pour dénoncer la politique répressive du pouvoir. Il s’est coupé le lobe d’une oreille avec un grand couteau, assis – et toujours nu – sur le mur de l’Institut psychiatrique Serbsky, là où tant d’opposants politiques furent internés à l’époque soviétique pour y être

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*