Tempête Dennis: 45.000 foyers privés d’électricité


Près de 45.000 foyers étaient privés d’électricité ce dimanche 16 février au soir dans le quart nord-ouest de la France après le passage de la tempête Dennis, a appris l’AFP auprès d’Enedis.

Les foyers dépourvus de courant se trouvent «principalement en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie», a indiqué à l’AFP une porte-parole du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, après un point de situation effectué à 20h30.

Ainsi, en Bretagne, 7000 foyers étaient plongés dans le noir vers 20h45 d’après Enedis. «Avec un pic à 30.000 foyers concernés en début d’après-midi, 23.000 foyers ont donc retrouvé l’électricité grâce aux 450 agents mobilisés. Les interventions se poursuivent avec des renforts lundi matin», a précisé une porte-parole d’Enedis Bretagne à l’AFP.

En Pays de la Loire, 15.000 foyers sont privés de courant, d’après un relevé effectué à 19h: 6500 dans le Maine-et-Loire, 4000 en Mayenne, 3000 dans la Sarthe, 1500 en Loire-Atlantique et pratiquement aucun en Vendée. «On attend des renforts d’autres régions, on fait notre possible, mais le retour à la normale est plutôt attendu lundi», a indiqué à l’AFP une porte-parole régionale d’Enedis.

En Normandie, vers 17h, «11.000 clients étaient privés d’électricité»: 3400 dans l’Orne, 2900 dans l’Eure, 2200 en Seine-Maritime, 1300 dans le Calvados ou encore 1200 dans la Manche, a indiqué une porte-parole régionale d’Enedis. Environ 200 techniciens et agents étaient à pied d’oeuvre sur le terrain pour rétablir le courant. «L’épisode météo critique est passé», a toutefois souligné Enedis.

Dans les Hauts-de-France, vers 20h, il restait 3300 foyers privés d’électricité notamment dans l’Avesnois et dans la métropole lilloise, d’après le gestionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*