“Le déconfinement, le 11 mai, n’est pas une certitude mais un objectif”, précise Christophe Castaner

“Il y a des conditions pour que nous puissions déconfiner le 11 mai, a insisté le ministre de l’Intérieur. C’est la discipline, la discipline de respect du confinement et du confinement du confinement”.

“Le déconfinement, le 11 mai, n’est pas une certitude mais un objectif”, a déclaré Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, mardi 14 avril sur France Inter. “Ce qu’a annoncé le président de la République hier, ce n’est pas le déconfinement le 11 mai, c’est le confinement jusqu’au 11 mai”, a-t-il souligné. 

>> Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct.

“Il y a des conditions pour que nous puissions déconfiner le 11 mai (…) C’est la discipline, la discipline de respect du confinement et du confinement du confinement, a martelé le ministre de l’Intérieur. La seconde, c’est le combat que nous devons mener ensemble pour ralentir la propagation du virus”. 

Le ministre de l’Intérieur n’a pas précisé les conditions d’un éventuel déconfinement dès cette date. “Le gouvernement présentera d’ici quinze jours le plan de l’après 11 mai et il prendra en compte toutes ces problématiques là [l’ouverture des écoles, des crèches], a précisé Christophe Castaner. Parce que la vérité à l’instant n’est pas forcément celle que nous connaîtrons dans une semaine, c’est sur ces bases-là, ces bases scientifiques médicales, que le gouvernement présentera un plan d’action précis”. 

Les restaurants et bars, notamment, resteront fermés à cette date. “Le président de la République l’a dit, nous allons exclure les restaurants, les cafés des lieux qui sont des lieux de forte promiscuité”, a ajouté Christophe Castaner. “La date [de réouverture] n’a pas été fixée”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*