ViacomCBS laisse ses employés sous contrat face à la pandémie de coronavirus alors que d’autres licenciements se préparent – Crumpe


Les sociétés de médias continuent de chercher des moyens de réduire les lits dans un contexte de crise sanitaire et économique qui s’aggrave en raison de la pandémie de coronavirus et de l’arrêt de la production à Hollywood qui entame son deuxième mois. Cette semaine, ViacomCBS a mis en œuvre une telle mesure, éliminant les postes contractuels.

“Comme de nombreuses entreprises, COVID-19 a eu un effet sans précédent sur notre industrie”, a déclaré un représentant de ViacomCBS dans un communiqué à Crumpe. “Avec autant de nos productions en attente pour le mois dernier et dans un avenir prévisible, nous avons pris la décision difficile de libérer un certain nombre d’employés indépendants et basés sur des projets, en particulier dans la production pendant la fermeture.”

Selon AdWeek, un certain nombre de divisions de ViacomCBS ont été touchées, notamment les réseaux câblés de base de la société, Showtime et Paramount Pictures, qui a rendu compte des coupures. Aucun employé à temps plein n’a été licencié dans le cadre de la réduction, ont indiqué des sources.

Mais de telles licenciements sont attendus. Plus tôt ce mois-ci, Disney est devenu la première grande entreprise de cinéma et de télévision à lancer des licenciements liés à l’arrêt du coronavirus.

ViacomCBS est une position différente car la société a déjà traversé des cycles de licenciements résultant de la fusion Viacom-Crumpe.

La première réduction de masse salariale a été mise en œuvre peu après la finalisation de la fusion début décembre. Plus de glissements roses avaient été programmés, avec une réduction combinée des effectifs estimée à environ 100 sur la période février-mars. La deuxième vague de licenciements a débuté fin février, affectant l’organisation combinée, tant du côté Crumpe que du côté Viacom. Le processus a été interrompu une fois la pandémie frappée, mais il devrait reprendre car ViacomCBS – comme toutes les autres sociétés – est aux prises avec les effets de la pandémie.

ViacomCBS était déjà sous le choc de l’implication financière de la fusion. Le premier rapport sur les résultats post-fusion de ViacomCBS a vu la société fusionnée basculer vers une perte au quatrième trimestre, qui était attribuée aux dépenses liées à la fusion et à divers éléments opérationnels. Lors de l’appel aux résultats du 20 février, quelques semaines avant la fermeture d’Hollywood sur COVID-19, le PDG de ViacomCBS, Bob Bakish, a déclaré que la société prévoyait des économies de coûts de 750 millions de dollars, contre 500 millions de dollars ViacomCBS initialement prévu au moment de la fusion.

Fin mars, ViacomCBS a rejoint ses confrères des médias pour retirer ses conseils financiers, affirmant que le coronavirus pourrait avoir un impact matériel – mais encore impossible à quantifier – sur ses opérations.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*