Casting “ égal ” pour les docu-séries LGBTQ + de HBO Max – Crumpe


HBO Max a dévoilé le casting complet de Égal, ses prochains docu-séries en quatre parties relatant les événements marquants et les héros oubliés du mouvement LGBTQ +, de Berlanti Productions de Greg Berlanti, Jim Parsons et That’s Wonderful Productions, Scout Productions, Jon Jashni (Perdu dans l’espace) et Warner Horizon Unscripted Television.

Samira Wiley, Cheyenne Jackson, Anthony Rapp, Sara Gilbert, Shannon Purser, Heather Matarazzo, Jamie Clayton, Isis King, Gale Harold, font partie des membres de la distribution qui incarneront les visionnaires de LBGTQ + dans la docu-série qui contient des images d’archives inédites. . Une liste complète avec des descriptions de caractères suit ci-dessous.

La première partie de la série documentaire explore la montée en puissance des premières organisations, la Mattachine Society et les Daughters of Bilitis à Los Angeles et San Francisco, respectivement; la deuxième partie des histoires raconte l’expérience trans du XXe siècle, réservée par les émeutes de Compton Cafeteria à San Francisco en 1966; la troisième partie examine les contributions de la communauté noire au mouvement croissant des droits civiques LGBTQ +; et la quatrième partie est liée aux luttes de plusieurs décennies avec le soulèvement de Stonewall qui a culminé – le début du mouvement Pride.

“ L’aile ouest ”: Aaron Sorkin et le casting se réunissent pour HBO Max spécial avant l’élection présidentielle américaine

Stephen Kijak (Sid et Judy) est le showrunner et le réalisateur des épisodes un, trois et quatre aux côtés de la réalisatrice trans révolutionnaire Kimberly Reed (Prodigal Sons), qui dirige l’épisode deux.

David Collins, Michael Williams, Rob Eric et Joel Chiodi de Scout Productions sont les producteurs exécutifs avec Greg Berlanti et Sarah Schechter de Berlanti Productions, Parsons et Todd Spiewak pour That’s Wonderful Productions, Jashni de Raintree Ventures, et Darnell et Brooke Karzen pour Warner Horizon Unscripted Télévision.

Description des acteurs et des personnages ci-dessous:

HBO Max

Cheyenne Jackson comme Dale Jennings. Dale était un activiste des droits des homosexuels, un dramaturge et un auteur. Il a été l’un des membres fondateurs de la Mattachine Society au début des années 1950, l’un des premiers groupes de défense des droits des homosexuels aux États-Unis. À la suite de son emprisonnement et de son arrestation pour des accusations sexuelles, Jennings a combattu les accusations dans un casting couronné de succès qui est devenu un moment marquant pour le mouvement. Il a également été l’un des fondateurs de One Magazine, la première publication pro-gay aux États-Unis.

HBO Max

Anthony Rapp comme Harry Hay. Harry était le fondateur de The Mattachine Society. Son manifeste, «L’Appel», écrit fébrilement une nuit de 1948, appelait à la protection et à l’amélioration des droits des homosexuels et était la base sur laquelle le groupe a été construit.

HBO Mad

Shannon Purser & Heather Matarazzo comme Del Martin & Phyllis Lyon. Del & Phyllis étaient un couple de lesbiennes (ensemble pendant 56 ans jusqu’à la mort de Martin en 2008) qui a fondé les Daughters of Bilitis à San Francisco en 1955, la première organisation sociale et politique pour lesbiennes aux États-Unis. Ils ont également publié The Ladder, la première publication lesbienne distribuée à l’échelle nationale aux États-Unis. Actifs dans la politique gay et féministe toute leur vie, ils ont été le premier couple homosexuel à se marier légalement.

Sara Gilbert comme JM From Cleveland. «JM» est un «lecteur anonyme» de The Ladder, représentant les lesbiennes isolées des années 1950 qui ont trouvé une bouée de sauvetage dans les pages du magazine, mais qui ont été forcées de vivre des vies closes de peur de perdre leur emploi, leurs amis et leur famille.

HBO Max

Anne Ramsay en tant qu’agent du FBI: un personnage composite, le FBI gardait des dossiers actifs sur la Mattachine Society et les Daughters of Bilitis – les groupes gays étaient souvent liés au communisme et considérés comme de dangereux subversifs.

HBO Max

Alexandra Gray comme Lucy Hicks Anderson. Socialite, chef et entrepreneure de l’époque de la prohibition – et l’une des premières personnes transgenres noires documentées aux États-Unis – Lucy Hicks Anderson était l’une des citoyennes les plus éminentes d’Oxnard, en Californie, jusqu’en 1945, date à laquelle une épidémie de syphilis dans son bordel l’a perdue, la sortir dans la communauté.

HBO Max

Théo Germaine comme Jack Starr. Jack est un personnage peu connu dans l’histoire de gens qui se seraient probablement identifiés comme trans. Il était un paria local proéminent au tournant du siècle dans le Montana, dans et hors de prison et dans et hors des manchettes locales pour avoir refusé de porter des vêtements conformes au sexe assigné à Jack à la naissance. Homme à tout faire et conteur de grands contes, Jack Starr (alias Jacques Moret) est un personnage énigmatique qui a repoussé les limites de l’expression de genre.

HBO Max

Jamie Clayton comme Christine Jorgensen. Largement connue comme la première célébrité transgenre au monde, Christine est devenue une personnalité internationalement connue à la suite de la publicité entourant sa chirurgie de confirmation du sexe au début des années 1950. Elle est devenue une animatrice, une auteure et une conférencière de boîte de nuit populaire et a utilisé sa célébrité pour faire avancer la cause des droits des transgenres.

HBO Max

Isis King comme Alexis. «Alexis» est un personnage composite, l’esprit de la Cafeteria Riot de Compton en 1966, l’un des premiers exemples connus de personnes trans et queer se soulevant contre le harcèlement policier – trois ans avant les émeutes de Stonewall.

HBO Max

Samira Wiley comme Lorraine Hannsberry. Auteur de la pièce historique «A Raisin in the Sun», Lorraine Hansberry a été la première auteure afro-américaine à avoir une pièce jouée à Broadway. Elle était une voix radicale et puissante au sein du mouvement des droits civiques, qui est décédée beaucoup trop jeune à 34 ans d’un cancer du pancréas. Bien qu’elle soit enfermée de son vivant, elle a beaucoup écrit sous divers pseudonymes – dans des pièces de théâtre, des histoires et des lettres qui traitaient de son lesbianisme et de l’oppression des homosexuels dans la société.

HBO Max

Keiynan Lonsdale comme Bayard Rustin. Bayard était un leader américain des mouvements sociaux pour les droits civiques, le socialisme, la non-violence et les droits des homosexuels. Il a été un proche mentor et conseiller du Dr Martin Luther King Jr. et l’un des principaux architectes de la Marche sur Washington. En raison d’une arrestation en 1953 pour des accusations sexuelles, sa sexualité était souvent utilisée comme arme contre lui et le mouvement, mais il est resté un défenseur infatigable de la justice sociale toute sa vie – et a reçu à titre posthume la Médaille présidentielle de la liberté par le président Barak Obama en 2013.

HBO Max

Jai Rodriguez comme José Sarria. En 1961, José est devenu le premier candidat ouvertement homosexuel à une fonction publique aux États-Unis, se présentant pour un siège au conseil de surveillance de SF 16 ans avant Harvey Milk. On se souvient également de lui comme d’un artiste de drag bien-aimé et inspirant au Black Cat Bar de SF, qui a élevé les esprits et la conscience politique des clients homosexuels du bar avec son hymne enthousiasmant «God Save Us Nelly Queens»! Défenseur et activiste de longue date, José a fondé le système judiciaire impérial, l’une des plus anciennes et des plus grandes organisations LGBT au monde.

HBO Max

Haailie sahar comme Sylvia Rivera. Sylvia était une militante des droits des transgenres et de la libération des homosexuels d’Amérique latine. Activiste et travailleuse communautaire de premier plan à New York, Rivera, avec son amie proche Marsha P. Johnson, a cofondé les Street Transvestite Action Revolutionaries en 1970, un groupe voué à aider les jeunes drag-queens sans-abri, les jeunes homosexuels et les femmes trans. Qu’elle soit vraie ou qu’elle se fonde un peu sur elle-même, Sylvia s’est placée au centre des émeutes de Stonewall – de toute façon, son point de vue sur les émeutes et leurs conséquences sont une partie indélébile de l’histoire orale de Stonewall.

HBO Max

Scott Turner Schofield comme Craig Rodwell. Craig était un activiste américain des droits des homosexuels connu pour avoir fondé la librairie Oscar Wilde Memorial en 1967, la première librairie consacrée aux auteurs gays et lesbiens. Témoin et participant aux émeutes de Stonewall, il a été l’un des principaux acteurs de la création de la première manifestation de la New York City Pride.

HBO Max

Cole Doman comme Mark Segal. Mark est un journaliste américain et un éminent militant des droits des homosexuels. Il a participé aux émeutes de Stonewall et a été l’un des premiers fondateurs du Front de libération gay où il a créé son programme Gay Youth.

HBO Max

Elizabeth Faith Ludlow comme Stormé DeLarverie. Stormé était une icône des droits civiques et un artiste gay dont la bagarre avec la police a été, selon de nombreux témoins oculaires, l’étincelle qui a déclenché les émeutes de Stonewall, poussant la foule à l’action. Elle a travaillé une grande partie de sa vie en tant que MC, chanteuse, videuse, garde du corps et patrouilleur de rue bénévole, la «gardienne des lesbiennes dans le village».

HBO Max

Gale Harold comme Howard Smith. Howard était un réalisateur, producteur, journaliste, scénariste, acteur et radiodiffuseur lauréat d’un Oscar. Au plus fort des émeutes historiques de Stonewall à New York en 1969, il a réussi à pénétrer dans le désormais célèbre bar avec les lettres de créance de son journaliste Village Voice. Il était le seul journaliste à avoir rapporté le siège de ce dangereux point de vue.

HBO Max

Crêpe Sam comme Dick Leitsch. Dick était un éminent activiste des droits des LGBTQ et président de la Mattachine Society dans les années 1960. Il est également connu pour être le premier journaliste gay à publier un compte rendu des émeutes de Stonewall, qui a paru dans une édition spéciale du Mattachine Newsletter le jour après avoir assisté à la première nuit de l’émeute.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*