Tops/flops ASM-UBB : Le gros coup pour Bordeaux, l’entame ratée de Clermont – Top 14


Un succès très précieux pour Bordeaux, un Lucu des grands jours, mais aussi une fin de série pour Clermont et une entame catastrophique pour l’ASM… Découvrez les tops et les flops de la rencontre entre Clermont et Bordeaux (36-37), comptant pour la 15ème journée de Top 14. 

Tops

Le gros coup de l’UBB…

Sous pression au coup d’envoi de cette 15 journée de Top 14, l’Union Bordeaux-Bègles passera une semaine de plus au chaud dans le Top 6. Dans son marathon face à des concurrents pour les phases finales (Toulouse, Toulon, Lyon, Clermont, Racing), le club girondin a enchaîné une nouvelle grosse performance, s’offrant le scalp de l’ASM (37-36), une semaine après avoir fait chuter le Racing 92 sur sa pelouse, d’un point déjà (33-32). L’UBB voyage bien et confirme son statut d’équipe en forme du moment.

… Vainqueur au finish

Les Bordelais avaient entamé la rencontre tambour battant, inscrivant deux essais en 10 minutes de jeu. Mais c’est finalement dans les arrêts de jeu que l’UBB aura décroché ce si précieux succès face à Clermont. Réduits à 14 dans les derniers instants (Roumat, 69e), l’UBB aura attendu le retour de son troisième ligne pour forcer son destin et aller renverser Clermont sur ses terres. Huit minutes après la sirène, c’est Nathanaël Hulleu qui s’offrait un plongeon décisif dans l’en-but, quelques secondes après un premier finalement refusé (80e+6). Un plongeon qui rapporte 4 points très importants à l’UBB dans la course aux phases finales.

Lucu décisif

Si Bordeaux a pu croire en son destin, il le doit aussi à son demi de mêlée Maxime Lucu, très inspiré ces dernières semaines. Excellent dans l’animation malgré l’absence de son compère Matthieu Jalibert, retenu avec le XV de France pour préparer le Tournoi des 6 Nations, il a aussi brillé par le pied. Suppléant un Ben Botica en souffrance dans l’exercice, il a enchaîné les pénalités et transformations en seconde période, terminant la rencontre avec un joli 6/7 au pied.

Flops

L’entame clermontoise

Si Bordeaux a brillé en début de match, c’est aussi car Clermont a loupé son entame. Peu disciplinés et pris au vif par la volonté bordelaise, les coéquipiers de Camille Lopez ont subi pendant un quart d’heure durant, reculant sur chaque impact et multipliant les approximations techniques. Symbole de ce début de match raté : Rabah Slimani, pénalisé deux fois en mêlée fermée et sorti à la 24e minute de jeu. Une récurrence pour le pilier international (57 sélections), décidément dans le collimateur des arbitres.

Clermont sous pression

En subissant un nouveau revers à domicile, Clermont se remet sous pression dans la course aux phases finales. Si les signes sont encourageants dans le jeu depuis quelques matches, ce revers face à un concurrent direct pourrait être sanctionné par une sortie du Top 6 au profit de Lyon (qui reçoit Pau à 18h15). Face à Bordeaux la série noire continue pour l’ASM, sans victoire face aux Girondins depuis 4 matches toutes compétitions confondues.

Botica : un éclair et puis c’est tout

S’il est à l’origine du deuxième essai bordelais en envoyant Buros à l’essai d’une jolie passe aveugle (10e), Ben Botica aura vécu un match sans saveur face à Clermont. Lui qui se savait attendu en l’absence de Jalibert n’aura pas vraiment marqué de points, expédiant le ballon directement en touche (65e) et manquant chacune de ses tentatives face aux perches en première période (0/3). Ces 7 points oubliés en route auraient pu coûter cher à l’UBB, sauvé en fin de rencontre par Hulleu (80e+8).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*