Warren parle de Fury-Joshua, Usyk-Joyce, de l’avenir de Yarde et Dubois


Sur la commande WBO Demetrius Andrade et Liam Williams

«Je devrais penser que nous avons maintenant au maximum une semaine pour s’entraîner, pour essayer de conclure un accord. Et il ne semble pas, pour être tout à fait honnête, que nous allons conclure un accord. Je pense que les offres de bourse auront probablement lieu dans les deux semaines à venir. “

Sur l’avenir d’Anthony Yarde

«Nous avons eu une conversation la semaine dernière et nous reprendrons le match cette semaine avec un autre chat. Il y a quelques éléments à considérer. Evidemment Anthony veut sortir à nouveau et je veux le faire sortir à nouveau, à condition que nous soyons d’accord sur tout.

«Il n’y avait aucune mention de son départ de Tunde.

«(Un match revanche avec Lyndon Arthur est) un combat que tout le monde aimerait certainement revoir. C’était un combat assez serré. J’aimerais le revoir, je pense que ce serait un grand combat à revoir. C’est aux deux gars. Il y a une clause de reprise dans le contrat, donc c’est là pour être fait et là pour être livré. C’est si c’est le prochain combat ou le combat après. Lyndon a été mis dans un éliminateur par la WBO pour son titre.

À propos des discussions entre Tyson Fury et Anthony Joshua

«Les discussions sont en cours. Une fois que nous en aurons atteint un stade où nous pourrons tous examiner quelque chose, une ébauche de contrat, toutes les parties respectives l’examineront, feront leurs commentaires et, espérons-le, nous pourrons le faire passer. C’est le combat que tout le monde veut voir.

«Pour le moment, il y a une volonté de tout le monde pour y arriver, et entre nous tous, nous voulons y arriver.

«Je ne nous vois pas avoir de portails vivants tant qu’ils n’auront pas réglé ce programme de vaccination. … Je ne peux pas voir, pour être tout à fait honnête, des clochards sur les sièges, nous avons un public en direct jusqu’en mai, si nous avons de la chance.

«Ce n’est pas un combat américain, nous aimerions que ce soit au Royaume-Uni, mais il y a un certain nombre de territoires en dehors du Royaume-Uni qui sont intéressés à le mettre en scène. Celui qui aura le plus d’argent l’obtiendra. »

Sur Oleksandr Usyk vs Joe Joyce

«La WBO a déclaré qu’elle aimerait mener ce combat en tant qu’éliminateur. Nous n’avons aucune objection à cela et je ne pense pas qu’Usyk l’ait fait. Il y a eu des discussions préliminaires, et nous verrons où nous allons à partir de là.

«J’espère (ça arrive), c’est un bon combat. Et celui qui le gagne, et je pense que Joe – sur la base de sa dernière performance, Joe a l’air bien. Cela place le gagnant, qui sera Joe, dans une position formidable. L’éventuel vainqueur des deux combats entre Tyson et AJ devrait défendre ou quitter sa ceinture contre Joe Joyce, s’il passe, ou Usyk, si Usyk devait gagner. Mais j’aime bien Joe.

«J’aime Usyk, je pense qu’il était un poids lourd formidable. Les deux combats que j’ai vus avec Chazz Witherspoon et Derek (Chisora) – vous savez, je pense qu’un grand gars comme Joe, je veux dire, Joe est un homme naturellement grand. Et vous avez Usyk qui est devenu un poids lourd, qu’est-ce qu’il a, 33 ou 34 ans? C’est assez inhabituel pour les gars de le faire à cet âge. Normalement, s’il était un poids lourd à 27 ou 28 ans, je pense qu’il pourrait devenir un poids lourd. Mais ce n’est pas un poids lourd naturel. Quoi qu’il ait pesé pour son dernier combat, vous savez qu’il pourrait probablement encore faire du poids cruiser s’il en avait besoin. Pour battre un gros gars comme Joe, il va devoir vraiment l’allumer, à mon avis. Vous devez imaginer que Joe est le favori dans ce combat.

Sur l’avenir de Daniel Dubois

«Il doit voir un autre spécialiste cette semaine, puis nous en saurons plus. L’objectif est, à condition qu’il soit en forme et capable de boxer, de le sortir et de le sortir régulièrement afin qu’il puisse se remettre dans le coup.

«Je ne sais pas à quelle date il va se battre. Ce n’est pas seulement quand il se bat, c’est quand il peut reprendre l’entraînement. C’est entre les mains du spécialiste. Daniel suivra ses conseils.

«Il est mentalement déprimé. Il était très – il sentait que sans la blessure, il n’avait besoin que de gagner l’un des deux derniers rounds et il aurait gagné le combat. Mais cela ne s’est pas produit. C’est ce que c’est. C’est du passé. Vous ne pouvez pas changer le passé, le passé est ce qu’il est. Vous devez aller de l’avant et en tirer des leçons. Ce que je veux pour lui, c’est qu’il revienne et que l’œil soit à 100%, il puisse revenir dans le groove et apprendre de ce dernier combat. C’est une belle expérience pour lui. Il est plus que capable, je crois, de revenir et de revenir fortement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*