Affaire Ménès, d’autres journalistes concernés ?


Révélations dans l’affaire Pierre Ménès. Son avocat évoque certains faits concernant d’autres journalistes.

Dans un entretien accordé à Beur FM, l’avocat de Pierre Ménès a présenté une nouvelle ligne de défense pour son client  dans un vibrant plaidoyer pour la rédemption du journaliste de 57 ans. Pour le représentant légal du célèbre consultant, ce dernier n’est pas vraiment coupable de ses gestes déplacés, ne s’étant pas rendu compte de la portée de son comportement : « Il a présenté ses excuses publiquement aux personnes concernées qui l’a estimé avoir blessées sans s’en être rendu compte, Francesca Antoniotti, Isabelle Moreau et Marie Portolano. Pourquoi il ne s’en est pas rendu compte ? Parce qu’il ne s’est pas rendu compte que ce n’est pas bien. Isabelle Moreau ne lui a jamais rien dit, Marie Portolano ne lui a jamais rien dit et Francesca non plus. Lui s’est dit que ce qu’il faisait était considéré comme un comportement de bonne camaraderie, pas quelque chose de malveillant et déplacé ».

Une menace de sortir des dossiers ?

Arash Derambarsh évoque ensuite quelques circonstances atténuantes pour le consultant : « C’est quelqu’un qui a un langage fleuri, qui se comporte comme un bon camarade » mais qui a désormais « très bien compris que le comportement d’il y a 10, 15 ans ne pouvait plus être toléré aujourd’hui ». Dans des propos équivoques, affirme que d’autres membres de la presse sportive ont des comportements bien pires que son client, alors que la tempête se poursuit à Canal+. « On lui tombe dessus alors que dans de nombreuses rédactions sportives, je dis bien dans de très nombreuses et la presse en a d’ailleurs fait écho, des personnalités estimées positivement par le plus grand public ont commis des actes beaucoup plus graves en matière d’harcèlement ». Une menace de dévoiler certains dossiers ? Et si Ménès n’était pas le dernier à tomber ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*