John Stamos de Big Shot s’inquiétait de jouer un entraîneur en tant que “ geek de groupe ”


Sortir de sa zone de confort. John Stamos a été très surpris quand il a reçu l’appel pour assumer le rôle de l’entraîneur de basket-ball du lycée Marv Korn dans Disney Plus’s Gros bonnet.

«Je ne connais rien au basket-ball, rien au sport au lycée. J’étais un geek du groupe », a déclaré Stamos, 57 ans. Nous hebdomadaire exclusivement lors de la promotion de la nouvelle série, notant qu’il était excité en apprenant qu’il recevait une offre de travailler avec le créateur David E. Kelley. «J’ai dit: ‘Oh, je joue un avocat? Est-ce que c’est comme De gros petits mensonges? ‘Il a dit:’ Non, il s’agit de basket-ball. ‘ J’étais comme, ‘Oh non. Je ne sais rien à ce sujet.’ Mais j’ai creusé parce que je pensais que si je ne retire pas ce gars, alors il n’y a pas de spectacle!

Dans la série, il dépeint un ancien entraîneur de la NCAA qui a été congédié après avoir perdu son sang-froid trop souvent. Alors le Full house alun devait trouver un moyen d’accéder à ce rôle.

John Stamos, entraîneur de basket-ball Big Shot Disney
John Stamos Giles Mingasson / Disney +

«J’ai regardé beaucoup de cassettes. J’ai passé du temps avec [NBA alum] Jerry West,” il a dit Nous. «Il a eu la gentillesse de me laisser descendre et de regarder ce que je pensais être appelé la répétition, mais je suppose qu’ils appellent cela la pratique.

Dans le drame, le ER vétérinaire entraîne non seulement une équipe féminine de basket-ball, mais il joue également le rôle du père d’une fille – ce à quoi l’acteur n’est pas habitué, car il partage son fils de 3 ans, Billy, avec sa femme Caitlin McHugh. Cela dit, il a «beaucoup appris» en travaillant aux côtés de tant de femmes.

«Je fais juste une émission sur un gars comme Korn, qui est un personnage polarisant – je pense qu’il pourrait s’en tirer un peu plus que peut-être certains acteurs entourés de femmes – mais cela aurait pu mal tourner. Et je ne pense pas que ce soit le cas », dit-il. «Je pense qu’en montrant à Korn qu’il perd ses hypothèses sur ces filles et qu’il se connecte vraiment, on a l’impression que c’est frais. J’ai l’impression que nous brisons peut-être ces stéréotypes. Moi, en tant qu’humain, en tant que personne, et le personnage avons déjà beaucoup appris de ces filles. Ils sont vraiment spéciaux, ce groupe de filles. Je les regarde et je pars, ils sont intrépides. Je n’ai pas été intrépide depuis longtemps. Vous commencez de cette façon, puis vous laissez toute la merde vous gêner, donc cela a été vraiment inspirant à voir aussi. J’adore travailler avec eux. »

Bien sûr, Korn a pas mal d’obstacles – principalement ses propres traits de caractère – à surmonter avant de pouvoir être sur la même longueur d’onde avec l’équipe.

Gros bonnet fait ses débuts sur Disney Plus le vendredi 16 avril.

Avec le reportage de Christina Garibaldi

Écoutez Watch With Us pour en savoir plus sur vos émissions préférées et pour les dernières nouvelles télévisées!
Écoutez sur Google Play Musique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*